Partage

Mazhar Iqbal craignait de s’emmerder cet hiver. Puis il s’est rappelé que le V8 4.2 l qu’il avait greffé sur son Audi RS4 B5 de 2001 avait rendu l’âme lors de sa dernière séance de drift… Alors il s’est dit qu’il allait s’en charger. Finalement, il allait bien s’occuper pendant l’hiver puisqu’il a refait son moteur et est allé lui chercher plus de 1300 ch !

Audi RS4 1300+... Gatebil machine ! 1

C’est un peu le problème des Audi Quattro d’origine. Quand tu veux t’amuser à faire fondre de la gomme, si t’as un gros turbo qui charge dès le ralenti, le grip a tendance de faire transformer la transmission ou le moteur en fusible. Ca pète, ça craque, ça fume et ça rend l’âme.


Du coup, faut le couple d’un remorqueur et la transmission d’un Caterpillar pour encaisser. Ben c’est c’qu’a fait Mazhar sur son RS4… Enfin, il avait déjà commencé en y mettant un V8 4.2 l et deux turbos. En le refaisant, il a tout renforcé et en a profité pour le passer en carter sec avec une pompe gros débit.

Audi RS4 1300+... Gatebil machine ! 2

Puis il y a greffé un duo de turbos encore plus gros… histoire de charger plus fort. Enfin le gazier finit quand même par sortir plus de 1300 ch pour 1600 Nm de couple ! Y’a pas à dire, niveau watts, ça doit envoyer sévère…

Audi RS4 1300+... Gatebil machine ! 3

Et ce n’est pas finit car pour encaisser la charge, toutes les liaisons du châssis ont été renforcées. Et en y étant, il a changé les amortos arrière, les biellettes de direction plus directes et coriaces, les barres stab’ plus grosses et les ressorts.

Audi RS4 1300+... Gatebil machine ! 4

Nouvelle déco, et en avant le soudage de gamelle pour déclencher immédiatement la tornade au niveau des pneus pour les transformer en traces noires et fumée épaisse ! Dernier détail, Mazhar est norvégien… adepte du Gatebil… ça rime avec débile ! Enjoy…

© OddisProductions & Mazhar_70


Partage