Partage

Mais pourquoi Honda n’a jamais voulu remplacer son roadster S2000 ? Le truc de malade, deux places et aussi effrayant que s’enfiler un suppo’ au wasabi (Tim le fait régulièrement il parait !). Pourtant quand le missile sol-sol a montré le bout de son nez en 95 sous le nom de Honda SSM, fallait quand même être couillu pour le poser sur la route…

'95 Honda SSM... Et en plus, ils l'ont faite ! 1

Eh ouais, mais que voulez vous, à l’époque, chez Honda, on n’avait pas peur de les montrer et de les poser. CRX, Civic VTi et Type R, Accord, Prelude, Legend, NSX… la gamme était excitante et quasiment chaque modèle avait son moteur sportif avec le look qui va bien.


Aujourd’hui, c’est sièges en bambou, carrosseries biodégradable, moteurs downsizés et hybridés avec un design qui n’a rien à envier à une coréenne… Ouais, Honda est presque devenue une soupe fade qu’on bouffe juste parce qu’on a faim, sans prendre le moindre plaisir… je dis presque car heureusement que la méchante Civic Type R et l’électrisante NSX, même si elles ont pris du grade, essayent de porter le flambeau d’un passé sacrifié sur l’autel du caractère pétillant… Et merde, c’est bien dommage car, si il y avait bien un constructeur qui, dans les 90’s, savait entretenir l’ADN sportif de ces modèles avec ce truc différent, c’était bien Honda.

'95 Honda SSM... Et en plus, ils l'ont faite ! 2

Justement, en 95, Honda présente le concept SSM pour pousser au bout ce mélange entre une sportive routière et une caisse de compet’. Avec un dessin signé Pininfarina, le proto offre un look aussi fin que futuriste et sportif. Le cul posé sur les roues arrière, le pilote voit défiler un long capot devant lui qui se termine sur des phares bas qui viennent encercler la calandre. Pas de fioritures ni extravagances… du sobre, mais qui va droit au but, un pur roadster sans toit. Le concept original recevait même le cockpit séparé, où le pilote disposait de toutes les commandes nécessaires qui lui tombaient directement sous les mains.

'95 Honda SSM... Et en plus, ils l'ont faite ! 3

Sous le  capot, malgré ce que beaucoup peuvent imaginer, pas de F20C mais un 5 cylindres en ligne, tout alu, atmo, double arbres, Vtec, 20 soupapes avec une boite auto F-Matic avec commandes au volant dérivée de celle de la NSX. Son châssis en X devait assurer une rigidité hors norme.

'95 Honda SSM... Et en plus, ils l'ont faite ! 4

Face aux réactions du public lors de sa présentation à Tokyo, Honda laisse entendre qu’il pourrait rentrer en production pour 1998. Surtout que la ligne de production de Tochigi, initialement prévue pour la NSX et capable monter à 12.000 voitures par an, n’atteint pas plus de 1.200 voiture annuelles… Il y a donc la place d’y coller la prod’ pour ce roadster.

'95 Honda SSM... Et en plus, ils l'ont faite ! 5

La suite de l’histoire, on la connait presque tous… 1998, Honda fête son 50ème anniversaire et présente la S2000… Le dessin signé Shigeru Uehara s’inspire de la SSM, un peu moins radial. Le châssis a conservé sa spécificité en X et la caisse est composée en partie d’aluminium pour garantir un poids en dessous des 1300 kg… Le moteur a perdu un cylindre, mais son rendement met une grosse mandale à toute la production… 4 cylindres, 2.0 l 16s Vtec pour 240 ch à 8300 trs avec un rupteur calé à 9000 trs ! Délirant…

'95 Honda SSM... Et en plus, ils l'ont faite ! 6

Elle débarque sur le marché en 99 avant de disparaitre 10 ans plus tard après 112.642 exemplaires vendus. Un engin qui a envouté tous ceux qui en ont déjà pris le volant… et qui aurait mérité d’avoir une succession !

© Carscoop & photos via signatures éventuelles


Partage