Sélectionner une page

Pour dévergonder une Honda, c’est une simple question de choix et de feeling. Soit tu fais un truc de goret en mode kit XXL et swap de l’espace, soit tu te la joues soft. Sur De l’essence dans mes veines, on n’est pas taliban, on aime les deux… du moins quand c’est bien fait. Comme la Prelude de Franck qui, derrière sa discrétion exemplaire, cache un taff de malade…

Un jour on m’a envoyé un message pour me dire « Pourquoi sur DLEDMV vous parlez jamais de Prelude ? »… Effectivement, entre celle d’Arthur, une en mode time attack avec 550 ch sous le capot, une 3G rouge à tomber et Yuki, je dois reconnaitre que ce n’est pas celle qu’on croise le plus sur DLEDMV… mais de là à dire « jamais »… toujours dans l’excès sur les réseaux ! Il n’empêche que celle de Franck va donc venir compléter le tableau.

A la base la Prelude 2.2 VTi, c’est le parfait déplaçoir différent et décalé qui sait mélanger sport et discrétion. Un peu trop de discrétion même ! Au sein d’un marché qui ne jurait que par le coupé BMW E36, la Mercedes CLK ou le coupé 406, notre Prelude faisait office d’ORNI pour épicurien de la mécanique. Pendant que les autres misaient sur des 6 cylindres chez Honda on préférait rester sur le 4 cylindres, un 2.2 l mais chargé à la testo… en l’occurence au Vtec pour envoyer les pistons à plus de 7000 trs pour y faire cracher 185 ch.

Associés à 1400 kg, ce 2.2 l était capable d’envoyer le coupé japonais à plus de 220 à l’heure, après avoir shooté le 0 à 100 en 7,1 secondes, le 400 m en 15,2 et le kilomètre en moins de 28… de quoi mettre un capot à une E36 328i, un CLK 230K ou un coupé 406 V6. Pour ne rien gâcher, la Prelude offrait un comportement au level de son bouillant 4 cylindres. Double triangulation avant et arrière associée à 4 roues directrices qui lui donnaient une vivacité diabolique. Et encore sur le marché japonais, la Prelude grimpait jusqu’à 220 ch avec la SiR S-spec… mais ceci est une autre histoire.

En attendant, la Prelude qui défile devant vos yeux est une 2.2 VTi qui est sortie d’usine en 97… équipée d’une boitoto. Mais lorsque Franck va l’acheter, son premier taff va être de la faire passer en manuelle. Dit comme ça, ça parait simple… mais en réalité, l’histoire va s’avérer bien plus compliquée que de remplacer une boite et de greffer un levier sur la console centrale. Il a fallu changer le pédalier, revoir la gestion… plus quelques mauvaises surprises qui vont bien pourrir les nuits de Franck.

En y étant, son coupé va retrouver la forme et les formes ! Franck le pose sur des combinés Zenky, installe une barre anti-rapprochement supérieure avant de Prelude Type S, pose des étriers bi-pistons de Legend à l’avant et y colle 4 jantes de Civic Type S en 17″. Avant d’y offrir une robe grise neuve, il y colle un jeu de bas de caisse ainsi que des lèvres inférieures avant et arrière.

Dans l’habitacle, les sièges sont tendus de cuir beige. Franck remplace le volant d’origine par celui d’une Civic Type R et adapte sur la console centrale un poste double din avec caméra de recul discrètement posée au dessus de la plaque arrière.

Pour finir, le 4 pattes H22A5 est laissé d’origine. Il est juste libéré avec un filtre K&N qui a emménagé dans la boite à air d’origine et par une ligne complète SRS, qui part du collecteur jusqu’au silencieux. Les durites du radiateurs sont maintenant en silicone et le bloc gagne un volant moteur allégé Fidanza.

Avec 185 ch hors taxes, la Prelude 2.2 VTi de Franck a une forme capable d’étonner plus d’un SUV moderne ! Niveau look, elle a juste c’qu’il faut où il faut. Du sport et d’la classe, pour un coupé qui ne manque pas de personnalité… même si malheureusement, Honda n’a jamais jugé bon d’y donner une succession. C’est bien dommage… quand on voit le choix que proposait le constructeur dans les 90’s et qu’on le compare avec la gamme moderne, on ne peut que se dire que la modernisation, ça n’a pas que du bon. Pour en profiter, ne reste plus que l’occasion et réussir à trouver une caisse nickelle, au suivi irréprochable… Ah ben ça tombe bien, Franck vend son coupé Prelude… Si elle vous intéresse contactez nous, on lui fera suivre.

© DLEDMV via Car and Char-Ly