Partage

D’habitude, quand je vois un sujet Porsche dans notre liste, j’ai plutôt tendance à l’éviter. Par contre, à la vision de cette Porsche 356 RSR de chez Emory Motorsport qu’on croirait sortie d’un accouplement entre Batman et Mad Max, je me suis jeté sur l’occasion pour réviser un peu mon savoir Porschiste. Jusqu’à me rendre compte que finalement, en traitant un tel sujet, il vaut mieux commencer par oublier tout ce que l’on sait…

Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 1

Parce que pour ceux qui ne le savent pas encore, Emory Motorsport fait partie de ces préparateurs qui font saigner du nez les ayatollahs du matching number. Et Dieu sait qu’ils sont nombreux chez les Porschistes !


Mais Rod Emory et sa femme s’en tamponnent les silent blocs, parce que voila 20 ans qu’ils poncent des Porsche 356 à la sauce Outlaw dans un style clean et discret. Et ben la on ne sait pas trop quelle mouche a bien pu les piquer, (surtout que les mouches ça ne pique pas !) pour nous sortir ce projet de taré. On la croirait tout droit sortie d’un futur apocalyptique.

Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 2

Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 3

Les projets d’Emory commencent toujours à peu près de la même façon. Ils trouvent une Porsche 356 sortie de grange à moitié bouffée par la rouille (en l’occurrence une 356B de 1960), ils la ramènent à l’atelier, et la magie commence. Mais ici point de baguette à la con ni de formule magique. Tout est dans le savoir faire des orfèvres maison.

Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 4

Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 5

La carrosserie en alu a été formée à la main, agrémentée de pièces en inox et les bas de caisse proviennent d’une 911. Mais ça, ce n’est que l’apéro. Parce que le plat de résistance comprend l’adaptation d’un châssis de Porsche 964, soit les trains roulants, les freins, mais aussi la boite de vitesses. Les amortisseurs quant à eux sont aussi des modèles destinés à une 964 mais tout l’ensemble à été modifié par Tarett Engineering avec des éléments de chez KW et Eisenlohr Racing.

Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 6

Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 13

On arrive au moteur. Bien qu’elle soit Outlaw, Emory n’a pas dérogé au 4 cylindres sur cette 356. Oui mais pas n’importe lequel ! Il s’agit en fait d’un Flat 6 3.6 de 911 qui a été amputé de ses 2 cylindres du milieu, portant la cylindrée à 2.4, auquel ils ont “juste” rajouté deux turbos Garrett. Tout ceci souffle dans les bronches d’un échappement Rothsport fabriqué spécialement pour l’occasion. Et paf ! Ça ne fait pas des chocapic, mais 393cv et seulement 884 kg sur la balance. 

Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 14

Et la fête ne serait pas complète sans un clin d’œil à l’un des sponsors de ce projet, c’est à dire Momo. Non pas votre épicier préféré chez qui vous aimez bien acheter de l’alcool à une heure bien trop tardive, mais bien Momo Italy qui lance sa collection “Heritage”. D’ailleurs c’est aussi le nom des jantes qui chaussent cette Porsche montées de pneus Pirelli P Zero Trofeo R. L’équipementier Italien fournit aussi tout l’accastillage intérieur soit le volant, les sièges baquet, les harnais, le pédalier et le pommeau de vitesse.

Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 15

Bon ben pour ceux que ça dérange, j’ai amené des mouchoirs pour vous essuyer le nez. Et pour les autres, comme moi, qui apprécient, j’ai aussi amené des mouchoirs, mais pour essuyer vos larmes tellement c’est beau à en chialer…Porsche 356 RSR Emory Motorsport - This is Outlaw ! 16©Emory Motorsport


Partage