Aujourd’hui je continue ma thérapie avec une splendide Porsche 356B Notchback de 1962. J’ai effectivement décidé depuis quelques temps de reprendre tout Porsche depuis la base. Et peu importe qu’elle soit outlaw ou pas, ce qui compte c’est de kiffer ! Et puis avec une telle beauté, on est bien obligés de tomber dedans non ?

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 1

Après avoir longtemps boudé les sujets sur les Porsche, au grand dam du boss qui lui en est un fan inconditionnel, je me suis rendu compte que plus le temps passait, plus la Porsche 356 gagnait des places au classement de ma shopping list.


Je ne pouvais donc pas passer à coté de cette Notchback de 1962 une fois qu’elle eut posé ses pneus dans notre liste de sujets. La notchback, appelée aussi Karmann Hardtop coupé, est l’une des séries 356 les plus rares, si ce n’est la plus rare. Sur les 600 exemplaires produits entre 1961 et 1962, l’on estime aujourd’hui à moins de 100 les modèles encore en circulation.

 

 

 

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 2

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 3

Pour la petite histoire, en 1960, Porsche s’est retrouvé avec un surstock de châssis cabriolets et une demande grandissante sur le coupé. Les décideurs ont donc fait appel à Karmann le chirurgien pour opérer les caisses à l’intérieur même de l’usine de production des cabriolets. Ceux-ci se faisait greffer un toit en dur (oui un hard-top quoi !) sur sa carrosserie de cabriolet. Alors que les hard-top classiques sont censés être amovibles, ce n’était pas le cas de celui-ci.

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 4

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 5

Et c’est précisément à cause de cela que cette série à été très décriée lorsqu’elle à vu le jour. Forcément, elle avait littéralement le cul entre deux chaises. Ni vraiment cabriolet, ni vraiment coupé. D’autant que la ligne arrière aplatie par rapport au coupé classique pouvait apparaître un peu disgracieuse et moins fluide que l’un ou l’autre des modèles classiques.

Et comme à chaque fois, ce sont souvent le modèles les plus décriés et mal-aimés qui prennent le plus de valeur bien des années plus tard. Le modèle que vous avez sous les yeux traîne ses pneus en Australie. Elle a été entièrement restaurée chez Real Steel Coach Builders. Elle arbore un bleu Aquamarine d’origine Porsche ainsi qu’un nouvel intérieur cuir beige qui claque sa mère ! Elle allie parfaitement modif et stock, à tel point qu’on aurait du mal à soupçonner la petite pastille d’outlaw qu’elle a avalé…

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 8

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 9

Ah c’est sur qu’on est loin d’une Emory RSR mais regardez bien ! Les poignées de porte usinées et percées, les feux arrière, les jantes, l’échappement, le lissage et foultitude de petits détails par-ci par-la… Aaaah vous voyez mieux maintenant hein ? Et contre toute attente le moteur lui est resté entièrement d’origine, mais à reçu une petite cure de jouvence qui lui redonne un éclat qu’il n’a jamais eu même neuf !

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 10

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 11

Non y’a pas à tortiller, la Porsche 356B vient encore de gagner 10 places dans ma shopping list !

Porsche 356B Notchback '62 - Outlaw Thérapie... 12

©Carsales.com