Quand la Mercedes CLS débarque en 2004, c’est pour bousculer les codes stylistiques de la marque à l’étoile, et accessoirement devenir l’un des premiers « coupés 4 portes » du marché. Une ligne qui reste intemporelle aujourd’hui. Alors quand elle se retrouve posée avec un camber de fou et une peinture a flinguer les caleçons, ‘faut qu’on en cause !

Mercedes CLS Hellaflush - L'étoile qui ne manque pas d'air... 15

Accessoirement il s’agit a mes yeux d’une des plus belles caisses jamais produites. Un mélange d’agressivité et d’élégance subtile, des moteurs nobles, tout ce qu’il faut pour charmer l’amateur éclairé d’automobiles. Parce que c’est vrai qu’a part un passage en 2016, la CLS on en a jamais causé. Lorsqu’elle débarque, le nom de code W219 reçoit au minimum du V6.


Mercedes CLS Hellaflush - L'étoile qui ne manque pas d'air... 16

La « petite » 320 CDI affiche la puissance la plus modeste avec 224 ch, quand la diabolique 55 AMG et son V8 Kompressor envoie presque 480 chevaux sur les roues arrières. En fin de carrière, elle troque son 5.4L pour un 6.2L et la puissance monte à 514 ch, avant qu’elle ne soit remplacée par la W218 en 2010.

Mercedes CLS Hellaflush - L'étoile qui ne manque pas d'air... 17

Alors maintenant qu’on a un peu dressé la situation, on va s’attarder sur celle qui nous intéresse aujourd’hui. On sait pas ce qui se trouve sous le capot, cependant, l’essentiel n’est pas là. Non, ici on peut commencer par s’attarder sur la peinture « Candy Ultra Red » qui vous générera a coup sûr un torticolis si d’aventure vous la croisiez en europe.

Mercedes CLS Hellaflush - L'étoile qui ne manque pas d'air... 18

Posée sur un set de 4 jantes SSR MS3 Professor en 20, la caisse semble nous inviter à prendre le volant pour un cruise coude à la portière, une main sur le volant, et un bon morceau sur la sono. On sait qu’on sera vu là dedans, surtout aidé par le kit de boudins sur mesure de chez KT Racing, la gestion Airlift, deux compresseurs Viair, l’unité et la gestion de chez Accuair. Ouais, ça racle le goudron pour le plus grand plaisir des passants qui ne voient pas ce genre de prépas tous les jours.

Mercedes CLS Hellaflush - L'étoile qui ne manque pas d'air... 19

D’ailleurs, la caisse reçoit un avant et des seuils de chez Previous Design ainsi qu’un diffuseur de CLS 63 AMG. Quelle gueule bordel. Le système de freins est emprunté pour le style à une 55 AMG, ce qui ajoute encore plus au côté bestial de cette CLS. La lame avant, les bas de caisse et l’aileron arrière viennent de chez Kraero.

Mercedes CLS Hellaflush - L'étoile qui ne manque pas d'air... 20

Les filles, les gars, j’sais pas vous mais ici on est vraiment face à un orgasme visuel. Vous aimerez ou pas, mais en aucun cas cette CLS ne vous laissera indifférent. On a pas vu le dedans ni sous le capot, mais à ce niveau, on se dit que l’important c’est la fracture de la rétine que provoque ce projet. Pour nous probablement l’une des plus belles CLS du moment !

Mercedes CLS Hellaflush - L'étoile qui ne manque pas d'air... 15

 

© Yackovlev Aleksey pour MTruefitment