Aux States, n’importe quelle caisse peut devenir une base pour recevoir une cure hot rod, custom ou restomod (Voire les 3 à la fois !). Mais comme partout, il y a une sorte de hiérarchie qui fait que certaines bases sont plus appréciées que d’autres. Et dès que vos parlez de Chevrolet Impala SS, vous pouvez être sûr que vous shootez le mille !

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 1

La Chevrolet Impala, c’était le luxe à la portée de tous. Elle est née sous forme de proto au début des années 50. Un coupé reprenait qui reposait sur le châssis et le bloc de la Corvette, mais dont la carrosserie ne laissait paraitre aucun indice sur ses origines.


Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 2

Pourtant, il faudra attendre jusqu’en 58 pour la voir débarquer sous forme d’une version plus sportive et luxueuse de la Bel Air… Je vous invite à ressortir votre DVD d’American Graffiti car c’est la voiture de Steve Bolander, celle qu’il va confier à « La Grenouille ».

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 3

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 4

Face au succès rencontré, l’état major de General Motors va alors en faire un modèle dès l’année suivante, proposé en 2, 4 portes et cabriolet. Basse, large, équipée d’ailerons bien tendance et proposé avec un large choix de moteurs, du 6 en ligne au bestial V8 348 ci Super Turbo-Thurst de 350 ch, elle devient la Chevrolet la plus vendue avec 490.000 voitures écoulées rien que pour le modèle 59 – 60 !

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 5

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 6

En 61, le dessin change… et on voit arriver une version Super Sport, l’Impala SS. Elle pouvait embarquer le 409 ci (6.7l) proposé en 380 ou 409 ch et disponible exclusivement en boite manuelle ! La voiture a tellement marqué son époque, que même les Beach Boys (Des « vieux cons » qui chantaient avec des guitares !) lui ont composée une chanson (« 409 »).

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 7

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 8

Eh bien c’est l’une d’entre elle qui vient poser ses gommards sur DLEDMV aujourd’hui. Du 21′ bien lové dans les ailes. L’avantage de ces caisses, c’est qu’il s’agit d’une carrosserie posée sur un châssis. Du coup, les spécialistes comme Scott’s Hot Rod & Customs se chargent de proposer des châssis tout ce qu’il y a de plus modernes, efficaces et rigides. Celui de notre Impala est posé sur des boudins d’air RideTech Stage 3. Les trains rouants sont à double triangulation. Le freinage est signé Willwood et les roues sont des Forgiato sur mesure.

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 9

Devant, on retrouve un V8 LS3 accompagné d’une boitoto 6 vitesses. Le V8 qu’on retrouvait habituellement sous le capot de la Corvette C6, un 6.2l de 437 ch et 586 Nm… Sauf que bien entendu, le gazier est shooté par un compresseur qui le fait grimper à 700 ch ! Il expire à travers une ligne sur mesure passée en side pipe.

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 10

Pendant que tout se mettait bien en place sur le châssis, la caisse se faisait refaire une beauté. C’est pas compliqué, maintenant tout est neuf, des chromes à la peinture, une House of Kolor Candy Red ponctuée d’un noir brillant qui venait recouvrir le toit et les flancs de la voiture. Les phares sont neufs, passés en angel eyes malgré leur style original. Le capot a du prendre du volume pour accueillir le nouveau gazier. Bref, c’est pareil, mais en mieux !

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 11

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 12

Et c’est kif kif dedans… Tableau de bord d’origine mais entièrement repensé avec manos, jauges numériques Dakota, clim Vintage Air, écrans et tout le bazar bien moderne et en partie inutile. Tout est couvert de cuir noir avec coutures sont rouge. Moquette épaisse, chrome, placage alu… Je vous laisse vous démonter la rétine sur les photos.

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 13

Alors bien entendu, bien qu’elle ait 700 bourrins sous le capot, cette Impala n’a rien à voir avec une sportive prête à aller ruiner des chronos par paquet de 12 ! Non, c’est bon pour le cruising… tout juste pour un grand prix de feu rouge histoire de poutrer le gros con qui vous toisait au volant de son Cayenne ou son Q7 ! Mais c’est 100% ricain cette façon de foutre des moteurs aussi gros et puissants qu’une centrale nucléaire ! Ca doit les rassurer… Et même si de notre côté de l’Atlantique certains ont encore du mal avec ça – D’ailleurs on les reconnait facilement, ils ont souvent du mal avec tout à partir du moment où c’est modifié et que ça ne vient pas d’eux…! – ‘faut reconnaitre que ça doit quand même être bien la classe de se trainer là dedans ! Doggystyle…

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 14

Custom '61 Chevrolet Impala SS... Doggystyle ! 15

© Mecum