Pour les Européens que nous sommes, coller du V8 dans tout ce qui roule nous parait parfois un peu hors sujet. Mais pour les Américains c’est différent. Vu qu’environ la moitié des caisses abritent un v8 sous le capot, rien d’étonnant à en retrouver dans des taxi ou des voitures de police et autres agences gouvernementales Américaines. Oui, sauf que l’Impala SS à un truc en plus, et ce n’est pas un costard taillé par Hugo Boss…

Chevrolet Impala SS - Super Sleeper ! 15

L’impala c’est cette caisse dans laquelle personne n’a envie de monter. Soit parce que vous avez certainement des menottes au poignet, soit parce que vous tombez sur un chauffeur de taxi Pakistanais qui parle un franglais approximatif et qui vous emmène a Central Park alors que vous vouliez aller à New Ark. (Oui je fais genre je connais New York, mais en vrai j’y ai jamais foutu les pieds).


Bref, dérivée de la Caprice, l’impala c’est tout sauf une caisse pompelup, un peu la Laguna Américaine quoi. Oui on sait, il n’y a pas eu que des Laguna pourave, certins y on même collé du Airride. Mais n’empêche que c’est un peu le niveau zéro de la banalité.  Et justement ! C’est dans les pot les plus nazes qu’on fait les meilleurs sleepers ! Enfin sleeper c’est vite dit… En général si on voit marqué « SS » sur le flanc d’une Chevy, on réfléchit plusieurs fois à ce qu’on a sous le capot avant d’aller chatouiller la bête. Parce que ça veut toujours dire Super Sport, ou Super Sedan selon les modèles.

Chevrolet Impala SS - Super Sleeper ! 16

Chevrolet Impala SS - Super Sleeper ! 17

Et ce qu’elle à sous le capot notre fameuse berline de 1994 chiante et surannée, c’est non moins qu’un V8 5.7L  LT1 de Corvette C4Celui-ci a été légèrement retravaillé pour obtenir plus de couple et un peu moins de chevaux, portant la puissance à 260 cv. Et si cela ne suffisait pas, il fallait attendre une version ultime en 1996 dont la puissance a été portée à 588 cv grâce à l’ajout de 2 turbos.

Chevrolet Impala SS - Super Sleeper ! 18

Evidemment, le moteur n’est pas le seul élément à recevoir sa cure de vitamines. La suspension à été modifiée et abaissée, les freins ont fait une cure de Mcdo pour gagner en taille, le refroidissement a été amélioré, un différentiel prit place dans le train arrière et la tubulure d’échappement a été dédoublée. Alors oui certes, ça reste une caisse Américaine des nineties, avec tous les soucis que cela comporte… Mais qu’est-ce qu’on s’en tape en fait ? Si elle avait été Européenne elle aurait certainement une bonne place parmi les toucheurs de kiki de youngtimers. D’ailleurs, malgré plus de 70 000 exemplaires produits entre 1994 et 1996, elle reste difficilement trouvable en état correct.

Chevrolet Impala SS - Super Sleeper ! 25

Chevrolet Impala SS - Super Sleeper ! 26

D’autant plus que le modèle qui est présenté aujourd’hui appartient au rappeur Killer Mike, plus connu en Europe pour être la moitié du groupe Run The Jewels. Elle est restée quasiment d’origine, mis à part les jantes Tecnica de chez Forgiato en 21″. Et finalement, est-ce qu’on a besoin de plus ?

Chevrolet Impala SS - Super Sleeper ! 27

©Carscoops