Voilà donc sans doute le titre le plus inspiré de l’histoire de DLEDMV. Le gars s’est pas emmerdé, il imite le bruit d’un moteur. Notez que j’ai choisi « Blum », et non « Broum ». A vous de voir si c’est du génie ou de l’escroquerie. Mais on n’est pas là pour torpiller les tartines (si ça veut dire quelque chose !), et laissez moi vous présenter celle qui m’a inspiré ce titre : La Subaru Impreza S3 WRC 97.

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 1

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 2

C’est sans doute une des caisses de rallye, et peut-être même une des caisses de course tout court, les plus iconiques et reconnaissables du monde. Parait qu’il y en a même qui roule avec tous les jours… Mais bref. Tout sur l’Impreza vous permet de l’identifier rapidement : son gros aileron sur la malle, sa large prise d’air de capot, la peinture bleue et les jantes dorées assorties, et bien sûr, ce bruit distinctif qui permet même aux profanes de la reconnaître à l’oreille. (D’où le « Blum Blum » vous voyez ?)


Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 3

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 4

D’ailleurs puisqu’on en parle, ce grondement irrégulier, si particulier et propre aux flat four de la marque, trouve son origine dans la longueur inégale des collecteurs d’échappement des deux bancs de cylindres. Le moteur se retrouve donc à pulser avec un rythme un peu désordonné dans l’échappement, ce qui génère ce son unique. Ce qui explique pourquoi le flat four de la BRZ (et de la GT86), avec ses collecteurs classiques, ne sonne pas de cette manière.

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 5

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 6

Mais entrons dans le vif du sujet. L’Impreza S3 WRC 97 marque le passage de Subaru du groupe A au WRC. Avec son flat four 2.0L turbo de 300 chevaux et à peine 1230 kilos à emmener, elle va dévorer le championnat et assurer à Subaru son troisième titre consécutif. Si elle se base toujours sur la génération GC, elle se présente cette fois sous la forme d’un coupé deux portes. Elle gagne six centimètres en largeur par rapport au modèle sortant, mais pas de grossières extensions rivetées ici, la carrosserie est simplement joliment galbée, ce qui participe à la fluidité du dessin. Et avec son aileron hypertrophié et son capot plongeant, elle est visuellement plus agressive que jamais.

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 7

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 8

Les millésimes des années suivantes se montreront toujours plus rapides en adoptant notamment des différentiels pilotés électroniquement et une boîte séquentielle. Mais c’est de la 97 que je veux vous parler, justement parce qu’elle se passe de tout cet attirail. Elle fait partie des toutes dernières caisses de rallye à boîte manuelle. Donc une fois au volant, c’est à vous d’être performant, car la voiture ne le fera pas à votre place. Si vous êtes assez bon, la grille dog-leg et les crabots vous permettront de jouer du poignet à la vitesse de l’éclair, sans même toucher à l’embrayage. En l’absence de différentiels intelligents, à vous de jouer avec les transferts de charge pour faire danser la caisse, car elle n’ira que là où vous la guiderez. Vous voyez ? Ce qui rend l’Impreza 97 rapide, c’est son pilote, et rien d’autre.

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 9

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 10

Et puisqu’on en parle, impossible de parler de cette caisse sans parler de Colin McRae. Si comme moi vous admirez le pilotage clinique de Sébastien Loeb, jetez tout de même un œil à cet écossais un peu fou et connu à l’inverse pour son style spectaculaire, sans compromis et sans garanties (de finir avec la voiture entière). McRae nous a sans doute offert parmi les séquences de rallye les plus épiques qui soient. Après avoir remporté le titre de champion du monde des rallyes en 1995, au volant de l’Impreza groupe A, McRae terminera deuxième en 1997, un tout petit point derrière Tommi Mäkinen et sa Lancer Evo. Mais s’il fallait résumer McRae, il resterait surement comme l’homme qui disait « If in doubt, flat out » (Dans le doute, à fond).

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 11

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 12

Le rallye est sans aucun doute un pilier du sport auto, probablement sa discipline la plus spectaculaire, et j’ai du mal à imaginer une meilleure image pour illustrer sa beauté qu’une Impreza 97 en pleine glisse, son flat four grondant couvrant le sifflement de son turbo.
« Blum Blum Blum, Pishit ! » Ouais, Y’a pas à chier, ça en jette !

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 13

Subaru Impreza S3 WRC 97 - Blum Blum Blum Blum... 14

© Wheelsage