Sélectionner une page


Pour un passionné des voitures, il est parfois très difficile de se débarrasser d’un vieux véhicule. Cependant, l’enlèvement d’épave est une obligation contraignante de nos jours, car il ne profite pas toujours. Voici pour vous les raisons qui expliquent réellement cette pratique. Comment se déroule-t-elle ?

Enlèvement d’épave : quels sont les avantages ?

La législation exige l’enlèvement des véhicules hors d’usage (VHU ou épaves), retrouvés immobilisés dans les rues ou dans des maisons. En effet, selon la loi, ils participent à la pollution de l’environnement ainsi qu’à l’insécurité des citoyens. Sont concernés, les épaves sujettes d’un accident grave provoquant une déformation et celles dont le coût de réparation est excessif, voire infaisable.

En réalité, l’enlèvement d’épave favorise le désencombrement de votre garage ainsi que de la voie publique. Compte tenu de l’état de l’engin, il peut être soit racheté par l’épaviste, soit détruit. Soulignons également que des risques pénaux entrent en jeu quand le domaine où est garé le véhicule ne vous appartient pas. La sanction reste une amende, voire l’emprisonnement.

Outre le fait de vous épargner de contraintes juridiques, l’épaviste vous libère également des frais d’assurances. Évidemment, puisque la voiture est démolie, elle est censée ne plus exister physiquement et administrativement.

Enlèvement d’épave : Qui contacter ?

Un épaviste est un professionnel agréé par la préfecture. Il possède tout le matériel pour déplacer votre voiture d’un point X au centre de traitement de véhicule pour qu’il soit détruit ou racheté. Cela est fait dans le respect des règles sécuritaires et sanitaires. Ainsi, un enlèvement épave Paris peut se faire par des entreprises compétentes telles que RAPID EPAV.

Ces structures ont plus de facilité à s’occuper de l’acheminement de votre voiture vers le centre le plus proche, mais également de la paperasse administrative qu’implique l’enlèvement.

Comment se déroule l’enlèvement d’une épave ?

Généralement, il suffit d’un coup de fil pour entrer en contact avec un professionnel d’enlèvement de véhicule hors d’usage. Après avoir pris un rendez-vous selon votre disponibilité, vous devez vous assurer de posséder un certificat de cession pour destruction. Pour l’obtenir, il vous faut en premier un certificat de non-gage attestant que le véhicule n’est pas sujet d’une opposition. À cela s’ajoutent des copies de vos pièces d’identité et une copie de votre carte grise.

Notons que ce document permet à l’épaviste de procéder à la dépollution, le recyclage et le démantèlement du véhicule. En d’autres termes, il s’agit de ressortir tout le fluide qu’il contient, de récupérer les éléments encore en état et enfin détruire ce qui en reste.

Pour ce qui est du prix de l’enlèvement d’un VHU, il est fixé compte tenu du poids du véhicule, son âge et la distance entre le centre de destruction et celui de l’enlèvement. Par ailleurs, une prime de conversion peut vous être offerte si vous êtes propriétaire du véhicule depuis au moins 12 mois. Plusieurs autres conditions en découlent. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des professionnels du domaine. À l’évidence, ils sauront mieux vous assister.