Un break sportif c’est dégaine. Ca joue du paradoxe entre le coté familial du concept et le caractère digne d’un engin de célibataire égoïste ! Et à l’arrivée, toute la famille est contente… enfin, sauf pour l’amateur de BMW E36 M3 qui devait se contenter du coupé ou de la berline. Enfin, ça c’était avant…

BMW E36 Touring - De l'air et du swap ! 1

La magie du swap… Prendre un bon break des familles, en l’occurence un 320i E36 Estate, et le poser sur chandelles le temps d’y faire passer le stage supérieur afin de le faire tranquillement entrer dans la famille des M3. En tout cas, c’est le pari qu’a pris ce petrolhead anglais qui ne voulait pas choisir entre rouler en break BMW E36 ou rouler en sportive. Pour lui, ce sera les deux.

BMW E36 Touring - De l'air et du swap ! 2


BMW E36 Touring - De l'air et du swap ! 3

C’est Volvo qui allait tirer en premier avec son break 850 T5 en 94, rapidement remplacé par le T5R dès l’année suivante. Mais celui qui a le plus marqué les esprits, c’est surtout l’Audi RS2. Sorti lui aussi en 95, il ose passer la barre des 300 ch, oui, dans un break. Qui plus est, il affiche la signature technique de Porsche et va alors en remontrer à la référence de l’époque, la M3 E36. C’est un peu la loose pour la marque à l’hélice… 6 en ligne de 286 ch et propulsion pour 5 cylindres turbo de 315 ch et 4 roues motrices. Niveau perf et efficacité pure, les anneaux ridiculisent l’hélice. Niveau sportivité l’arrivée de la M3 3.2 l en 96 remettra les choses à leurs places.


BMW E36 Touring - De l'air et du swap ! 4

Pourtant, on oublie que le 1er break débridé, c’est la M5 E34 Touring 3.8 l… Sauf que chez Béhème on croyait tellement peu au concept d’un break sportif qu’on n’a pas jugé utile d’en faire des tonnes, niveau comm’. La marque s’est juste contentée de dire à voix basse qu’elle proposait alors le break le plus rapide du monde. Une sorte de coup marketing exclusivement réservé aux milieux autorisés ! Quoiqu’il en soit, seulement 891 BMW M5 Touring sont sortis des chaines de production… de quoi refroidir l’ambition du constructeur de Munich qui ne reviendra avec un break M qu’avec la E61 en 2007 (malgré des concepts sur base de M5 E39 et M3 E46).

BMW E36 Touring - De l'air et du swap ! 5

Tout ça pour dire que swapper une M3 E36 à partir d’un break, bah ça n’a rien d’illogique en fait. Ca ne fait que combler un vide, un manque. Du coup, le Touring se retrouve avec le S50B30 entre les roues avant, accompagné de sa boite qui envoie les 286 ch débridés via une admission avec boite à air carbone et une ligne full inox. Les trains roulants viennent eux aussi de la M3 et les suspensions sont maintenant à géométrie variable grâce à des boudins d’air. Les ailes sont remplies par des jantes maison, qui d’habitude sont chaussées en TRX. Sauf que là, elle sont passées en 17″ et en 3 parties… de quoi associer l’utile à l’agréable. Le look des TRX sans l’inconvénient des pneus qui vous obligent à vendre un rein ! Vous avez noté que pour être posées correctement et sortir un fitment digne de ce nom, les ailes ont été tirées.

BMW E36 Touring - De l'air et du swap ! 6

Esthétiquement, on si on retrouve un pare-chocs arrière M3 ainsi que les rétros spécifiques de la famille M, les bas de caisse et le pare-chocs avant AC Type II de chez Ikon Motorsports offriront plus d’originalité que ce qu’on voit d’habitude. P’tit détail qui pose le level, les poignées BMW Motorsport. Quoiqu’il en soit, au delà du potentiel de l’engin, la cure est restée sobre. Et ce n’est pas la teinte blanc crémant qui dira le contraire (tout’façon, une peinture ça parle pas alors !). Et c’est pareil dans l’habitacle. Sellerie cuir beige et volant M cuir – alcantara avec les surpiqûres couleur BMW Motorsport. Rien d’ostentatoire, c’est clean.

BMW E36 Touring - De l'air et du swap ! 7

Bon, alors vous allez dire que des swaps S50 dans des E36, y’a pas de quoi en faire des tonnes… ok, sauf que celui là, il est propre, original et avec quelques touches bien précises qui font toute la différence et qu’il pose ses roues sur DLEDMV…

BMW E36 Touring - De l'air et du swap ! 8

© SlammedUK via Nicholas Lawson