Alfaholics… le nom qui a de quoi rendre chtarbé n’importe quel fan du Biscione. Les spécialistes anglais du restomod sur Alfa, viennent d’ailleurs de pondre un nouveau projet qui n’a rien à envier aux meilleurs de la discipline. Une Alfa Giulia Sprint GT shootée au carbone et à la testostérone pour devenir une GTA-R 290 Widebody. Attention, ça va piquer !

Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 1

Je rassure les fans qui s’y voient déjà. Un Alfa signée Alfaholics c’est comme une 911 Singer, une Type E Eagle ou une Mustang Ring Brothers. Ca fait partie de l’élite de la catégorie où le ticket d’entrée commence à 6 chiffres. Et encore, si vous voulez du full options avec le sur mesure qui va avec, vous pourrez vous en sortir avec un prix final qui frôlera le million. Autant dire que le level est violent… d’ailleurs, on ne parle plus de modification, de restauration ou de préparation, mais plutôt de reconstruction.

Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 2


En tout cas, c’est un coupé Alfa Giulia Sprint GT qui a repris vie sous les mains expertes des sorciers d’Alfaholics. Et en y étant, le proprio lui a offert une cure complète pour le transformer en GTA-R 290 Widebody. Si on associe une très courte explication de texte, GTA c’est l’acronyme historique des Gran Turismo Alleggerita, les Alfa allégées et énervées. Le R, c’est juste pour montrer que celle là, elle a encore plus les nerfs. 290, c’n’est pas pour le haras qui sommeille sous le capot, mais plutôt pour le RPP. Et le Widebody, c’est en référence au kit large qui équipait les GTam. Grosso modo, une fois que tu réunis l’ensemble, ça donne le nom d’un engin aussi violent dehors que dedans !


Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 3

Alors en y étant, dehors l’équipe d’Alfaholics a donc récupéré la caisse d’une Giulia Sprint GT. Tout a été réajusté, ressoudé puis arceauté. Les ouvrants (portes, capot et coffre) sont passés au carbone, tout comme les extensions d’ailes qui reprennent donc le look de la célèbre GTam. Puis une fois apprêté, la tôle intérieur a été recouverte d’un gris brillant pendant que l’extérieur a reçu une magnifique robe Petrol Blue. Un bande latérale “carbone apparent” file de la calandre au cul et sur le capot, c’est le Biscione qui laisse entrevoir la fibre vernie. Pas d’autres modifs au risque d’alourdir le rendu. Au contraire, l’absence de pare choc amplifie le mode racing et dans les ailes, des jantes GTam dorées en 8 x 15″ chaussées de Yokohama Neova AD08R en 205/50 R15. Le vitres fixes sont en Lexan. Sur la balance, ça donne 830 kg, soit un rapport de 290 ch / tonne, d’où son nom (merci Piero). Le rendu final est juste à tomber par terre, subtil mélange entre le look vintage et racing… mais le reste est pas mal aussi !


Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 4

Sous le capot, on retrouve un 4 cylindres 1.8 l Twin Spark revu de fond en comble, stroké en 2.3 l, avec ligne full inox, réservoirs et radiateur alu, ITB avec injection électronique et gestion Motec. 240 ch à 7000 trs qui filent aux roues arrière via un volant moteur allégé avec embrayage bi-disque et une boite manuelle à 5 rapports courts accompagnée d’un différentiel à glissement limité.

Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 5

Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 6

Pour faire tenir tout ce beau monde sur la route, les triangles avant, le kit géo, tous les goujons, la visserie et les moyeux sont en titane. Tout le reste, les guides de pont arrière, les bras oscillants… ont été réalisé en alu taillé dans la masse. Les combinés ressorts / amortisseurs sont réglables en dureté et dans tous les sens.

Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 7

Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 8

En cas d’optimisme, le freinage a lui aussi été revu à la hausse. Etriers Superleggera en alu, 6 pistons devant et 2 derrière qui mordent respectivement des disques de 300 mm et 267 mm. Tout est commandé par un pédalier alu réglable avec double circuit…

Forcément avec un tel level, vous vous doutez bien que l’équipe d’Alfaholics n’a pas foiré son habitacle.  Baquets Recaro en cuir et lin tissés. Tableau de bord en cuir et alcantara. Alcantara qu’on retrouve aussi sur l’arceau, le volant Momo Prototipo et le ciel de toit. Au sol, c’est un moquette Wilton Wool. Enfin on retrouve quelques rappels de la couleur carrosserie. En tout cas, c’est aussi sobre que classe. Et la touche finale est apportée par la ligne de bagages réalisés sur mesure… Ah ça rigole pas chez Alfaholics.

Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 9

Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 10

Au final, on se retrouve avec une Alfaholics GTA-R 290 Widebody totalement délirante quand on voit le niveau de la prépa et de la finition. Bon, on va en rester et ne pas parler du prix… oui, c’est mieux, sinon on risque de se fâcher ! Quoique, à côté du projet clé en main, Alfaholics propose des kits… trains roulants, moteur complet ou prépa, jantes, habitacle… jusqu’au porte clé. Ah ben voilà, c’est bien ça un porte clé !

Alfaholics GTA-R 290 Widebody - Mamma mia ! 11

© Alfaholics