Si vous êtes un fidèle de DLEDMV, vous devez forcément connaitre les jantes SSR. Et si vous connaissez SSR, vous avez donc déjà du vous demander pourquoi les couleurs du fabricant de jantes japonais étaient les mêmes que celles BMW Motorsport. Non ?! Bon, alors vous faites comme si c’était le cas… de toute façon, la BMW M1 qui débarque, elle vaut largement le détour.

BMW M1 Procar SSR - Japanese legend... 1

Bleu, rouge et mauve. La première est la couleur de la Bavière, la deuxième celle de Texaco, le sponsor et partenaire de l’époque, et le mauve… ni plus ni moins que le mélange des deux premières. Voilà, ça c’est fait. Sauf que si vous prêtez attention au logo de SSR, le célèbre fabricant que jantes made in Japan, vous avez alors du constater qu’il s’agit exactement du même logo que celui de M Motorsport. Pur hasard ? Non, juste la faute de cette BMW M1 Procar.

BMW M1 Procar SSR - Japanese legend... 2


Les courses historiques sont un véritable concentré de sensations pour les amateurs. Le bruit, les odeurs, les couleurs, les lignes, la bestialité et souvent, la légende, si ce n’est l’émotion qui se dégage de ces voitures qui ont couru et raflé les victoires dans les plus belles courses du monde. Croiser une Ford GT40, une Ferrari 250 GTO, une Porsche 917 ou une BMW M1 Procar reste un moment spécial et indescriptible. Souvent les histoires et anecdotes qui se attachent à chacune d’entre elles, amplifient la légende en rendant chaque voiture simplement unique.

BMW M1 Procar SSR - Japanese legend... 3

BMW M1 Procar SSR - Japanese legend... 4

Cette BMW M1, le châssis #1077, a été préparé en 79 chez Project Four Racing, le team d’un certain Ron Dennis (Juste avant qu’il ne reprenne McLaren en septembre 1980). La voiture devait ensuite rejoindre un team européen afin d’être alignée en Procar. Mais voilà, faute de budget suffisant, le client se désiste et Dennis se retrouve avec la voiture prête à courir sur les bras. Il va alors trouver un nouveau client, un fabricant de jantes japonais, la Speed Star Wheel, qui compte bien s’offrir un bon coup de pub en engageant l’Allemande au championnat d’endurance Japonais. La Speed Star Wheel devient alors la Speed Star Racing (SSR…) et choisit d’habiller sa M1 grise, des trois bandes de M Motorsport qui deviennent également celles du team. A l’époque, les constructeurs ne dégainaient pas leur service juridique pour une histoire de couleur, il suffisait de se taper dans la main, d’autant plus quand il s’agissait d’un partenaire.

La voiture arrive sur le sol japonais en aout 79, quatre jours avant sa participation aux 500 miles de Suzuka. C’est la deuxième BMW M1 à être engagée dans une autre série que le Procar. Pour sa course inaugurale, elle accroche la 4ème place au général et remporte sa catégorie. L’année suivante, engagée en Gr.4, elle remporte à nouveau sa classe aux 500 km, 1000 km et 500 miles de Fuji et remporte le titre du Japanese Endurance Championship.

BMW M1 Procar SSR - Japanese legend... 5

BMW M1 Procar SSR - Japanese legend... 6

En 1981, elle remporte à nouveau les 1000 km de Fuji avant d’être achetée par le Japanese Team Auto Beaurex où elle va être modifiée pour passer en Gr.5, format XXL habillé maintenant en blanc et rouge. Elle va affronter les monstres japonais, Nissan Skyline DR30 ou Silvia S12 Super Silhouette pour la saison 82, et remporter un deuxième titre dans sa catégorie en Japanese Endurance Championship. Après une dernière victoire de classe en 83, elle prend sa retraite au terme de la saison.

BMW M1 Procar SSR - Japanese legend... 7

Mais son histoire ne s’arrête pas là. Elle va rester au Japon et participer de temps en temps à quelques courses historiques. Mais la plupart de son temps, elle le passe entreposée au fond d’un hangar. Jusqu’en 2012 où Chris Bowden, un homme d’affaire australien spécialisé dans les produits d’entretien pour autos et accessoirement collectionneur d’anciennes voitures de course. Après des mois de négociation, il va réussir à racheter la M1, la transfère en Australie et la confie à son équipe afin qu’elle soit remise dans sa configuration de 1979, aux couleurs de SSR. Depuis, elle participe à de nombreuses courses historiques que ce soit en Australie ou aux Etats Unis. L’occasion d’entendre hurler son 6 en ligne M88 de 3.5 l et ses 450 ch perchés à 9200 trs…

 

© Bowden Own via Matt Tung-Yep & signatures éventuelles