Sélectionner une page

La Mercedes SL R107, c’est le déplaçoir de Richard Gere dans « American Gigolo », celui de Bobby Ewing dans « Dallas », on la voit aussi dans la série « L’amour du risque » et sur l’affiche du « Flic de Beverly Hills » en servant de banc pour Eddie Murphy. Eh bien à partir d’aujourd’hui vous allez pouvoir dire que si Dark Vador avait dû rouler en cabriolet, c’est surement cette 450 SL Koenig Specials qu’il aurait utilisée !

La Mercedes 450 SL, c’est le roadster allemand développé pour aller séduire les californiens. Oubliez la file de gauche de l’autobahn. Son terrain de jeu c’est le cruising pépouze en profitant de son confort, du luxe de son habitacle et du couple suffisant pour vous décoiffer ! Pour le sport, passez à autre chose.

Niveau châssis, la plateforme a été développée spécialement pour lui, mais elle reprend les suspensions de la W114 qui ne sont pas foncièrement réputées pour leur sportivité, bien au contraire. L’engin se vautre comme une guimauve au premier virage et si on accélère le rythme, les pneus démissionnent aussitôt en couinant comme une truie qu’on égorge !

Le moteur ? Ah ça y’a de la cylindrée et du piston puisque le roadster (ou le coupé) se pavanait en 6 en ligne ou en V8. Sauf qu’à l’époque, les USA étaient la proie du Clean Air Act… oui, pour devenir écolos, les ricains avaient décidé de brider les moteurs. De la cylindrée oui… mais plus de puissance. Du coup, le V8 de 4,5 l, une fois qu’il traversait l’Atlantique, il affichait la bagatelle de 190 ch… un rendement digne d’un tracteur ! Mais ses 325 Nm restaient largement suffisants pour lui donner un peu de punch, même s’il s’essoufflait très vite, calmé par sa boitoto à trois vitesses !

Du coup, entre le châssis en mode pompe à vélo et le V8 aussi excité qu’un moine tibétain sous prozac, ne reste plus qu’à profiter de l’engin pour déambuler sur un filet de gaz, les cheveux au vent et le coude à la portière. Vautré dans le cuir, la moquette épaisse, les placages en ronce de noyer… car niveau finition, Mercedes savait y faire.

En tout cas tout était réuni plus pour flatter l’égo que pour diffuser des sensations… donc forcément, sur les 240.000 Mercedes SL R107 qui sortiront des usines de Sindelfingen, 60% se retrouveront sur le sol américain pour se pavaner sur Ocean Drive ou Sunset Boulevard !

Sauf pour celui qui a acheté le roadster 450 SL qui défile sous vos yeux… avant de se retrouver sur le sol californien, il est passé par la case Koenig. Voilà, le kit laaaarge et du testa look, s’est occupé de viriliser l’engin en lui greffant un kit complet composé des pare-chocs avant et arrière, des bas de caisse, des extensions d’ailes arrière XXL avec les fausses prises d’air et tout le bazar qui va avec et qui se rejoignent via l’aileron de coffre de type ducktail. La calandre avec son étoile centrale sont passées en full black.

La caisse est rabaissée grâce à des suspensions Dkubus Blackline 107 et les ailes sont remplies par des BBS RS trois parties en 16″ et aussi larges que hautes ! Elles sont chaussées en Toyo Proxes de 225/45 à l’avant et 275/45 à l’arrière. Au niveau du gazier, un collecteur revêtu de céramique et une ligne inox Supersprint lui permettent de chanter un peu plus fort.

Dans l’habitacle, on reste dans le même délire… baquets Recaro C Classic en cuir rouge, aux multiples réglages électriques, badgés Koenig Specials et avec les hauts parleurs intégrés dans les appuis-têtes ! Tout ce qui peut l’être est recouvert de cuir noir. Au sol, on retrouve des tapis Koenig. Le tableau de bord et la console centrale sont équipés du kit bois Zebrano. Le volant est un Recaro Special à trois branches. Enfin la sono est pilotée par un Becker Mexico…

Vous savez quoi, ce roadster 450 SL est un véritable voyage dans le temps. Il n’est pas plus puissant, ni plus sportif, mais il bastonne sévère. Ok c’est too much, c’est ringard, c’est dépassé, mais on s’en branle, ça claque et ça assume. Puis en 1980, si tu voulais avec le style au volant d’un R107 Koenig savait y faire. Puis le vintage c’est redevenu tendance non ?

© Danhendrych88 via BaT