Sélectionner une page

Aujourd’hui, rouler en break, c’est être un rebelle. Nan c’est vrai ! Aujourd’hui tu roules en SUV quand hier tu trimbalais ta p’tite famille en monospace. Autant dire que le break familial, ça fait des plombes que c’est devenu ringard. Alors quand on regarde ce VW Type 3 Squareback, on s’dit qu’il reste encore de l’espoir…

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 1

Mais il faut vraiment aimer rouler autrement. Alors oui, l’offre est toujours là, Audi A3 sportback, Golf ou Passat SW… tu peux encore te payer un break neuf. Mais niveau pompelup, on est loin du level de ce VW Type 3 Squareback. Et ici on part du principe que quitte à sortir du lot, autant le faire jusqu’au bout… et avec style.

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 2

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 3

A la base, la VW Type 3 devait pousser la Cox à la retraite. Sauf que les plans n’allaient pas vraiment s’dérouler comme prévu. La Cox allait résister et se vendre mieux et plus que la nouvelle venue. Alors pour essayer de rattraper le coup, chez VW, on va décider d’élargir la gamme. Berline, coupés Notchback et Fastback ainsi que le Squareback. Même le Karmann va venir aider.

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 4

Rien n’y fera, la Cox restera devant. ‘Fin la Type 3 ne sera pas pour autant un échec commercial puisque jusqu’en 73 alors qu’elle quitte la scène après 12 ans de carrière, 2,6 millions de voitures ont été produites. Mais comparé aux chiffres de ventes de la Cox, y’ de quoi relativiser. La superstar de VW s’écoule encore à plus d’1 million d’exemplaires par an, et depuis 1950, ce sont plus de 17 millions de Cox qui sont tombés des chaines de production. C’est sûr que ça calme.

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 5

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 6

Il n’empêche que la base est là, et que 50 ans plus tard, elle se retrouve totalement décalée dans notre paysage automobilistique. Puis surtout, elle est cool ! Aircooled… car chez VW, on ne changeait pas une recette qui avait fait ses preuves. Flat 4 refroidi par air en sac à dos sur un châssis conçu comme celui de la Cox si ce n’est qu’il est équipé d’une nouvelle suspension indépendante à l’arrière alors que l’avant reçoit le renfort d’une barre de torsion. Ne reste plus qu’à lui coller l’option pompelup !

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 7

En tout cas, le proprio du Squareback qui défile devant vos yeux a l’air de partager cette idée. A peine ce Type 3 de 71 dans son garage, qu’il a commencé à y mettre sa race. ‘Fin bon, le gars a quand même fait ça proprement… j’vous rassure, sinon il serait pas là ! La caisse a été refaite, lissée, débarrassée de ses pare-chocs mais surtout du montant des vitres latérales. Ouais, si vous vous disiez « y’a quelque chose qui cloche » cherchez plus. C’qu’on appelle le « montant C » est maintenant porté disparu, ce qui a tendance à alléger le profil mais qui a nécessité de mettre une vitre fixe plus longue. Ca parait simple dit comme ça, mais le taff est là. Tout a été couvert de noir, même les chromes et les feux arrière maintenant teintés. Au niveau du logo, on tranche avec une touche d’orange, qui se prolonge en arête centrale sur le capot avant.

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 8

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 9

La suspension a été revue pour rouler plus bas et plus raide. 4 freins à disques se cachent derrière des « Cragar style » 4 batons en 15″ chaussées de gommes Cooper Zeon ZPX en 195/50. Le minimum syndical pour encaisser la charge du nouveau Flat 4 de 1904 cm3 gavé par deux double corps Weber et associé à une boite 4 manu. Comprenez par là que le gars n’a pas voulu tomber dans le graveleux. Juste de l’exploitable au quotidien en mode cruising pépouze.

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 10

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 11

C’est d’ailleurs dans le même esprit qu’il a taillé l’habitacle. Sièges et banquettes en vinyle noir avec ourlets orange Un duo coloré qu’on retrouve aussi sur le tableau de bord et les panneaux de portes. Volant alu et bois, levier de vitesses Scat, manos en adéquation avec le nouveau gazier et sono digne d’une boite de nuit.

A l’arrivée, ce VW Type 3 Squareback s’la joue daily, tout aussi capable de mener les gamins à l’école que d’aller cruiser sur les routes du Colorado. Si ce n’est qu’au milieu des gros SUV, lui au moins, il est cool !

'71 VW Type 3 Squareback - Daily différent... 12

© BrentK71 via BaT