Lancia Delta HF Integrale 16v – La fin d’une ère… 4


Advertisements

J’vous ai déjà tout raconté sur la Delta HF Integrale… 16v ou pas… Evo 1, 2 et même une hypothétique 3. Une vision du future ou des modèles énervés, coursifiés et boostés des roues jusqu’aux pistons ! Même une rare Verde York essayée sur des départementales tortueuses. Il fallait donc faire original… Alors je vous ai trouvé un shooting d’une Delta HF Integrale 16v d’origine… simplement !

L’histoire de la Delta HF Integrale, je vous en ai déjà parlé. Un coup de crayon signé Giugiaro, une naissance en 1979, auréolée l’année suivante du titre de voiture de l’année… tout sourit à la Delta dès son début de carrière.

Dès 82 Lancia présente un concept bien avancé avec 4 roues motrices et motorisé par le 4 cylindres 1585 cm3 double arbres qui reçoit le renfort d’un turbo pour développer 130 ch. L’année suivante, le bloc turbalisé se retrouve sous le capot de la Delta HF Turbo qui rejoint le catalogue et fait entrer la Delta dans la famille des sportives compactes.


En parallèle, la marque prépare la remplaçante de la 037. La mode est aux 4 roues motrices, et le proto Delta n’a pas été présenté pour rien… La Delta S4 s’aligne en GrB dès la saison 85. Châssis tubulaire, transmission intégrale, moteur central arrière qui compte sur l’originale association d’un compresseur et d’un turbo, l’engin sort 450 ch pour moins d’1 Tonne (250 ch pour 1200 kg dans la Stradale).

Puis le GrB est supprimé à l’issu de la saison 86… saison qui se termine sur une controverse. A 3 épreuves du terme, au Rallye de San Remo, les Peugeot 205 T16 sont disqualifiées pour l’utilisation de jupes jugées non conformes. Nous sommes en Italie, Peugeot hurle au complot pour favoriser Lancia avec qui elle se bat pour le titre. Lors du rallye suivant en Angleterre, La 205 utilise les mêmes jupes qui, ce coup-ci, sont jugées réglementaires ! Le scandale éclate, la FISA annule les résultats du San Remo et la victoire de la S4 dans la dernière épreuve aux USA n’y changera rien. La marque au lion rafle le doublé constructeur et pilote. Ce scandale, associé à l’arrêt du GrB aident alors Lancia à écouler les 140 modèles de la Delta S4 Stradale qui avaient du mal à trouver preneur… et devient collector dès sa sortie de concession.

Bon tout ça c’est bien, mais le GrB c’est fini et dorénavant, il va falloir compter sur le GrA. Pour vite remplacer sa S4, Lancia commercialise en mai 86 la Delta HF 4WD. Le 4 cylindres est un 1995 cm3 double arbre, 8 soupapes turbalisé, il envoie 165 ch sur les 4 roues motrices permanentes aidées dans leur tache par 3 différentiels ! Dans les spéciales, la Delta décroche son 1er doublé mondial. L’année suivante elle évolue, devient HF Integrale, reçoit un Garrett T3 et grimpe à 185 ch. En rallye, elle réalise à nouveau le doublé en s’adjugeant 10 épreuves sur 13.

Mai 89, arrivée de la culasse 16v, d’un nouveau turbo et d’une gestion Magneti Marelli. 200 ch sur la route, 370 dans les spéciales… et les titres 89, 90 et 91 !

En octobre 91 Lancia lance la Delta HF Integrale 16v Evoluzione… Evo 1 avec 210 ch puis Evo 2 à partir de 93 avec 215 ch. L’Evo 1 remportera le dernier titre de la marque en rallye pour la saison 1992.


Il faut savoir que ce bloc a fait le bonheur des sportives du groupe Fiat… Lancia Dedra, Thema, Alfa 155, Fiat coupé ainsi que la Delta 2 qui verra le jour en 93, et aura droit à sa variante HF mais en gardant sa traction.

C’était il y a plus de 20 ans… et comme à chaque fois que je parle de Lancia, quand on voit le pedigree de la marque, le palmarès de ses modèles et ce qu’elle est devenue… quel beau gâchis ! 

© Peter Mosoni Photography

Advertisements

Laisser un commentaire

4 commentaires sur “Lancia Delta HF Integrale 16v – La fin d’une ère…