Onboard en BMW M1 March… De la 17ème à la 4ème place en 1 tour !


Advertisements

Pour celle là, je vous conseille de vous caler convenablement, de bien vous attacher, car autant vous avertir, elle va envoyer du lourd ! On monte à bord d’une March BMW M1 du team Botspeed. Nous sommes au Hockeneim Historic et son pilote, Jan Bot, se lance dans une remontée qui va vous scotcher !

L’histoire de la BMW M1 Procar, je vous l’ai déjà racontée à 2 reprises, une fois à Monaco et une autre à Donington. Mais, pour aller affronter la bestiale Porsche 935 et ses plus de 700 ch, il fallait muscler la M1.


Pour ce faire, et largement occupé par le programme F1, BMW confit à March le développement d’un M1 spécifique, répondant au règlement Gr5. Le préparateur anglais met alors en place un châssis monocoque en alu, plus léger et robuste que celui d’origine. La carrosserie est ensuite adaptée, plus large, plus longue, plus basse… Son coeur renferme le 6 en ligne des Procar. Atmosphérique, le M88 va chercher presque 500 ch à 9000 trs. Malgré ses hurlements, il est totalement à la ramasse. Du coup, BMW va lui greffer un turbo pour le faire grimper à 850 ch !

Les essais commencent en 1979, le bloc nécessite de la mise au point, le châssis aussi. L’ensemble étant encore brouillon… Mais voilà, le règlement change en 1980 (avant d’être arrêté en 1982), et la March M1 se retrouve inéligible !

Du coup, il ne restait que 2 issues… la 1ère, faire passer la voiture en Gr6, celle des protos. Mais BMW jète l’éponge. La 2nde, lui faire traverser l’Atlantique pour aller courir en IMSA GT. Mis à part que sous le capot, March décide de remplacer le M88 turbo pour un V8 Chevy de plus de 700 ch.

C’est celle là qu’on retrouve juste en dessous, domptée par Jan Bot lors de la dernière édition du Hockeneim Classic. Et en cadeau, une remontée de malade, de la 17ème jusqu’à la 4ème place en 1 tour.


Enjoy…

© Juniper Channel

© motorsportvideo / Photos via signatures éventuelles

Advertisements

Laisser un commentaire