’76 Gustavo’s Peugeot 504 XSE – « El Vieji » 11


Non mais vous croyez normal qu’il me faille aller chercher ce genre de caisse dans l’autre hémisphère ?! En Argentine… Et plus loin non ?! En tout cas, c’est de là bas que roule cette Peugeot 504 XSE que Gustavo a posée et passée en mode… « Empanadas racer » (C’est nouveau, ça vient de sortir !), l’équivalent du Shakotan mais en version Buenos Aires ! 


Gustavo, son truc c’est de modifier toutes les caisses qui passent par son garage, surtout, s’il s’agit de Peugeot classiques, qui ont fait le bonheur des argentins bien après avoir disparues de nos routes. La 504 XSE recevait un vaillant 4 cylindres de 1.8 l pour 90 ch à 6000 trs. Rien de bien violent, encore moins de sportif, mais peu importe, pour rouler tous les jours ça fera largement l’affaire. Puis niveau fiabilité, ça en remontre à toutes les routières modernes  et actuelles, gavées à l’électronique… cette Peugeot, elle vous mènera n’importe où !

Quoiqu’il en soit, notre vieille 504 s’est vue alors passée à la sauce Gustavo… un droppage en règle qui a nécessité de longues heures de boulot puisque tout a été fait maison, les suspat’ sont modifiées, adaptées, mais aussi les passages de roues pour pouvoir poser la berline de la sorte.

Surtout qu’il a ensuite fallu faire passer les jantes d’origine, des tôles élargies par Gustavo, passées en 10×15 et chaussées en Yokohama de 195/50/15. Ha c’est tendu… Un peu comme si Valérie Damidot avait volé le string à Nabilla ! Pour couvrir le tout, il a fallu adapter des fender flares prévus à la base pour une Nissan S13.

Le 4 cylindres est d’origine. Gustavo y a juste adapté un allumage électronique, une admission directe avec filtre conique et s’est fait une ligne complète avec collecteur 4 en 1. L’habitacle est conforme à sa sortie d’usine.

Vous savez quoi ? Ca donne envie de se mettre à la recherche d’une 504, l’Hakosuka française… enfin, physiquement parlant quoi… quoique, avec un V6 sous le capot… Bref ! Encore une fois, on se rend compte que nos caisses tricolores, avec un peu d’imagination et du bon gout, recèlent un potentiel insoupçonné qui peut au final s’avérer démentiel.


Et j’en profite au passage pour remercier Bruno de Oldies & Cie grâce à qui j’ai découvert cette caisse avant de rentrer en contact avec Gustavo. D’ailleurs, quelque chose me dit qu’il est fort probable qu’on recroise régulièrement les création de Gustavo ici… Oui, DLEDMV en direct d’Argentine, y’a rien là ?!

© Gustavo CajalWorld


Laisser un commentaire

11 commentaires sur “’76 Gustavo’s Peugeot 504 XSE – « El Vieji »