Burnout en SLR RennTech… Trop facile !


Advertisements

Faire un burn avec 60 ch c’est pas évident… 130 ch devient un peu plus évident, à moins que vous ne fassiez fumer l’embrayage si vous êtes montés trop gros ou trop large ! Au delà de 200 ch… Le burn devient aussi facile que les chevaux s’accumulent… Alors avec 800 !

mansory_renntech_slr_slr_stirling_moss_1

Je ne suis pas un grand fan de ce genre d’exercice habituellement. C’est vrai qu’en dehors d’une piste de drag, ou le burn sert a donner un surplus d’adhérence à des gommes chauffées et devenues « collantes », sinon, on est plus dans la cour du kéké, adepte des parkings du vendredi soir !


Puis souvent, à l’image du concours de rupteur, ça fait quand même souffrir les mécaniques… Sauf cas exceptionnel ! Comme cette SLR qui déborde de couple et de chevaux, à tel point qu’elle donne l’impression qu’elle pourrait « burner » au ralenti ! Moteur à la sauce RennTech et esthétique de chez Mansory !

renntech-mercedes-slr-mclaren_9

Ajoutez à cela son grognement de hors bord… Voilà comment rendre une vidéo inutile en vidéo intéressante !

© vidéo : JTPhotos via Speedracer38 / © photos : Luxury4Play – Jason Thorgalsen et signatures éventuelles

renntech-mercedes-slr-mclaren_2

Advertisements

Laisser un commentaire