Non ne vous inquiétez pas, j’vais pas vous refaire le couplet du break, du chien et de la belle mère. Ni celui du swap dans la paisible berline familiale ! Encore moins celui du niveau des européens de l’est … Mais cette E30 biélorusse, elle envoie du lourd ! 

DLEDMV_BMW_E30_Touring_Swap_V8_006

DLEDMV_BMW_E30_Touring_Swap_V8_003

Ne cherchez pas les modifs à outrance, vous resteriez sur votre faim … Enfin, esthétiquement bien sûr. A part les optiques Xenon, les jantes Brock B1 en 17′ , la discrète lame avant et le traitement full black, la sobriété est de mise. Et ce n’est pas plus mal, les lignes de la E30 en générale et du touring en particulier, se suffisent à elles mêmes !


DLEDMV_BMW_E30_Touring_Swap_V8_009

Niveau châssis ça devient déjà plus sérieux, tout en restant dans l’esprit du j’enlève pour renforcer et mettre plus gros. La direction et les combinés viennent de la E36. Les freins sont des hybrides composés d’étriers d’E34 mordant des disques d’Audi TT. Du bon système D en fait.

DLEDMV_BMW_E30_Touring_Swap_V8_004

DLEDMV_BMW_E30_Touring_Swap_V8_001

Le plus important se trouve donc sous le capot. Le V8 4.0 de la 740i E38 y a été glissé au chausse pied et à la vaseline ! Mais il a fini par y trouver sa place. Forcément, les périphéries ont du être adaptées, déplacées, modifiées, ou effectuées sur mesure ! Comme la ligne d’échappement, une panaché de E92, M3 E36 et tubes inox de 60mm réalisés par un spécialiste ukrainien. La boite elle, vient d’une 730i.

DLEDMV_BMW_E30_Touring_Swap_V8_008

DLEDMV_BMW_E30_Touring_Swap_V8_007

300 ch sous la capot … Ok, on a connu bien plus, mais à quoi bon, pour que ça ne passe pas au sol, ou que la caisse se tordent de douleur …?! Finalement cette E30 est cohérente, et le caractère du V8 associé à la puissance “suffisante” en font un daily idéal !

© BMW E30 BadAss | V8 4.0 | LowHarmony from Nikolay Voloshyn on Vimeo.

DLEDMV_BMW_E30_Touring_Swap_V8_005