Quand on parle de GTI, on pense Golf… Mais on oublie qu’avant elle, il a existé des caisses qui, même si on ne peut peut être pas les considérer comme GTI, ont dans tous les cas, lancé la mode. Et la Cortina Lotus en fait partie. C’est compliqué à comprendre quand même !

DLEDMV_Ford_cortina_Lotus_mk1_001

GTI… « I » pour injection… Donc toute la différence viendrait de là. Un moteur sportif à injection dans une caisse qui n’était pas prévue pour à la base… La R5 Alpine c’est une GTI non ? Même avec un carbu ? Oupsss ! Et la GT Turbo ? La 205 Rallye…?


Ouais, c’est pas clair tout ça…! Alors ok, la Golf GTI est la 1ère… La 1ère surtout où l’imagination du marketing de VW a fait la différence ! L’important n’est pas de suivre la mode… L’important c’est de lancer la mode, et en 1976, VW l’avait déjà bien compris !

DLEDMV_Ford_cortina_Lotus_mk1_004

Plus de 10 ans avant, Ford avait déjà proposé sa GTCarbu… A l’époque, la berline c’est la Cortina, un parpaing pas forcément sexy, même en 2 portes… Mais elle n’est pas non plus désagréable à regarder… Une Ford des 60’s quoi. Clean, sérieuse, sans fioriture ni extravagance, mais pas pour autant moche… Basique ! Une femme à marier en quelque sorte… Pas un top model, mais tu sais que seuls les désespérés tenteront de te la piquer !

DLEDMV_Ford_cortina_Lotus_mk1_002

L’idée de base vient de Lotus et de son charismatique patron Colin Chapman qui souhaite construire son propre bloc, en lieu est place du Coventry Climax qu’il trouve trop cher. Il charge alors un de ses amis, Harry Mundy qui n’est autre que l’un des designers du Climax mais aussi consultant technique chez Autocar, d’étudier un double arbre en partant de l’indestructible et diffusé Ford Kent.

En parallèle, Ford cherchait justement un partenaire pour aligner des Cortina 2 portes en Groupe 2. Ouais, vous voyez la suite… On se regarde, on s’embrasse et on finit par choisir un lave linge ! Mais je m’égare…

L’opportunité fut saisie des 2 côtés. Chapman tient là son futur bloc « maison » et Ford s’appuie sur les connaissances et le palmarès de Lotus pour le sport auto.

DLEDMV_Ford_cortina_Lotus_mk1_003

La Cortina est alors rendue plus virile, à l’intérieur elle reçoit des sièges sport, un volant 3 branches avec cerceau en bois et le levier de vitesse au plancher. Visuellement, elle revêt une robe blanche avec les bandes « British Racing Green » qui courent le long de la carrosserie et recouvrent le masque arrière. Un jeu d’enjoliveurs chromés et… c’est tout ! Mais ça suffisait à une époque où on savait que le plus important était sous le capot et sur la route !

Sous le capot justement, le 4 pattes Kent DOHC cube 1558 cm3, à 2 soupapes par cylindres et un duo de double corps Weber 40 DCOE. Il offre 106 ch à la berline, mais le Kent est réputé pour sa hargne et son caractère volontaire dans les tours ! Le double arbre exacerbe ce tempérament et les 775 kg font le reste ! Car oui, en ce temps là, les berlines pesaient moins d’1 tonne ! Les performances sont exceptionnelles pour l’époque… 0 à 100 en 10,4 secondes et la borne abattue en 31,6 secondes… Ca peut faire sourire aujourd’hui, mais en 1962 ça faisait peur !

DLEDMV_Ford_cortina_Lotus_mk1_005

Bon tout ça c’est bien, faut-il encore que ça soit joueur et ludique… Et que ça reste sur la route. Le châssis est donc laissé au soin des ingénieurs de chez Lotus. Et chez Lotus, la règle N°1 c’est le « Light is Right »… Les ouvrants passent donc à l’alu. La direction devient plus directe, l’avant passe en type McPherson avec barre antiroulis. L’arrière et son essieu rigide reçoit le couple amorto-ressort en lieu et place des lames d’origine. Le tout est rabaissé, les freins renforcés et une boite 4 manuelle avec rapport de pont raccourci termine le lot.

DLEDMV_Ford_cortina_Lotus_mk1_007

En 63 elle remporte ses 1ères courses aux gants expérimentés de Jim Clark… Et 65 elle domine presque tous les championnats de tourisme européens et en fait de même en rallye ! En voilà une de 66, coursifiée, couverte d’une robe vert sombre, qui tranche avec ses bandes passées au jaune poussin. Et ce bruit… Comment résister à l’appel de la pédale de droite ?

© 1966 Cortina Gt from Cool & Vintage on Vimeo. & Signatures éventuelles