Il faut croire que le centenaire de Maserati, on va en manger toute l’année ! Attention, je ne me plains pas, bien au contraire, les Divas italiennes au trident, ont souvent un gros cœur et qu’est ce qu’elles savent chanter ! Surtout la MC12 …

DLEDMV_Maserati_MC12_Centenario_001

Pour la MC12 je ne vais pas vous refaire le couplet. Châssis et moteur d’Enzo puisque depuis 97, Fiat qui possède les 2 marques, a décidé de fusionner les 2 entités, anciennes concurrentes sur la piste comme sur la route.


Maserati MC12 GT1... Prof de chant ! 1

Aujourd’hui c’est plutôt, on fait la paix, on se fait la bise et on partage les jouets. Et des jouets comme ça, on en voudrait tous ! Réservés aux grands garçons !

Mais la MC12, bien que née en 2004, est probablement la dernière représentante des monstrueuses GT1. Elle est directement issue par et pour le règlement GT FIA. Maserati comptait sur elle pour faire une retour fracassant au Mans, elle le fera, sur le parking visiteur puisque l’ACO rejettera son homologation, et par la même occasion, celle en Le Mans Series européenne !

Maserati MC12 GT1... Prof de chant ! 2

Qu’à cela ne tienne, elle brillera en GT1, en écrasant la concurrence, 5 titres mondiaux, dont une victoire au 24h de Spa.

Maserati MC12 GT1... Prof de chant ! 3

Pour la route, son aérodynamisne travaillé dans les moindres détails lui donne un caractère plus viril que l’Enzo. Le châssis est identique, l’empattement aussi, cependant la caisse est plus longue, plus haute et plus large mais son coefficient de trainée plus faible. Le V12 quant à lui perd plus de 30 ch en passant du cheval au trident ! Ferrari ne veut pas perdre dans l’histoire … Raaaah les mauvais joueurs ! Il n’empêche qu’à part en vitesse de pointe, pour tout le reste elle est devant. Son ADN elle le doit à la course, et finalement, ça paye … cher même !

DLEDMV_Maserati_MC12_Centenario_004

C’est donc une Maserati MC12 GT1 couverte d’une livré spécifique Centenario, que les spectateurs d’un récent meeting sur le Virginia International Raceway ont pu admirer … Mais surtout entendre ! Et pas qu’un peu !


© AutoEmotionenTV  & signatures éventuelles.