Voilà, voilà ! Après avoir chauffé Honda sur ses terres, la Megane RS 275 Trophy continue son tour des circuits. Après Suzuka, c’est au tour de Fuji d’accueillir la traction énervée ! La provocation continue mais ce coup ci, c’est chez Toyota que les choses se passent !

DLEDMV_Renault_MeganeRSTrophy_Fuji02

Et l’élan de nationalisme va encore crier au scandale, mais une fois de plus, la sportive au losange repart avec le record du tour pour une traction d’origine. Derrière le volant, encore et toujours Laurent Hurgon qui rajoute donc un tracé à son palmarès.


Les aventures de la Megane RS 275 Trophy-R : Record à Fuji 1

L’ancien record (détenu par la Megane RS 265 …) s’est mangé 5 secondes, pour descendre à 2min01’257 ». Ce qui reste à 45 secondes d’une F1 (chrono de 2008).

DLEDMV_Renault_MeganeRSTrophy_Fuji03

Afin de rassurer les francosceptiques qui doutent encore qu’un constructeur français soit capable de sortir une sportive, la megane est loin des chronos les plus rapides. Mais son temps lui permet d’être quand même devant une NSX-R de 2002 (Ha, j’en vois qui commencent à charger les armes !), une M3 et son V8 de 420 ch, ou un Cayman S de 2008 ! Allez, lâchez les scuds !

Les aventures de la Megane RS 275 Trophy-R : Record à Fuji 2

Alors, quelle sera donc la prochaine victime ? Motegi ? A moins que la Megane et son pilote ne changent de pays ! Quoiqu’il en soit la Megane RS se forge une sérieuse réputation sur le sol nippon.

© Renault