Le groupe A fut un véritable phénomène ! Une cure de « couillatittude » auprès des constructeurs, qui voulaient tous y briller. Puis une homologation en GrA permettait de courir sur circuit ou / et en rallye. Mais pour avoir le sésame fallait une version route … Quelle bonne idée !

DLEDMV_Ford_Sierra_RS_Cosworth_GrA_03

On a alors connu l’une des périodes les plus fournies en sportives de haut niveau et passionnantes. Alors depuis on a eu plus puissantes, plus performantes, plus efficaces, … Mais les GrA, elles étaient d’abord nées pour la course. Elles avaient ce petit truc en plus, un coté radical qui a traversé les générations et qui continue de faire rêver, aujourd’hui encore plus qu’hier !


Vous êtes prêts ? M3 E30, 190 2.5 16, Delta HF Integrale… Ouais, ça fait toujours le même effet ! Et bien sûr, la Sierra RS Cosworth …

DLEDMV_Ford_Sierra_RS_Cosworth_GrA_05

Ford l’a dégainée pour aller se frotter à ses concurrents sur les circuits, à une époque où  les victoires du dimanche permettaient de vendre des voitures la semaine. On affichait fièrement les performances sans en avoir honte. Présentée en 85, commercialisée en 86 et championne du monde en 87 … What else ?!

4 cylindres, 2 litres, 16 soupapes et turbo ! Le tout parfaitement orchestré par Cosworth. Pendant que le châssis est laissé aux spécialistes maison, qui va tenter de rendre cette propulsion énervée un tant soit peu civilisée. Il y seront parvenu … presque, puisque la Sierra est une véritable pompe à feu avec le feu au cul ! Mais au moins, le caractère est du niveau de la gueule … Dantesque ! Le sport est partout, sur la route, sous le capot, au niveau des pneus arrières et dans le baquet du conducteur !

DLEDMV_Ford_Sierra_RS_Cosworth_GrA_02

Au niveau de la gueule, elle ne fait pas semblant non plus ! Kit exacerbé, jantes nid d’abeille tellement German, et aileron qui restera dans l’esprit des gamins que nous étions à l’époque ! A tel point que la voiture du papy allait lancer une mode qui marquera les pros du tuning en manque d’imagination sur leurs hatchback !

Au fil des générations, la ligne va s’assagir en récupérant un coffre. La transmission va également passer en 4 roues motrices, lui faisant perdre son côté « bad girl », pour gagner forcément en efficacité.

DLEDMV_Ford_Sierra_RS_Cosworth_GrA_01

Son palmarès est impressionnant, championne du monde de tourisme en 87, elle glanera un grand nombre de titre nationaux et internationaux, sur circuit et en rallyes.

30 ans après, elle décroche toujours autant les mâchoires et a garder de beaux restes en compétition. Une légende !


© Steering-Media