A la fin des 80’s, BMW présente celui qui allait devenir le nouveau Sharknose, le coupé série 8. Profilé, moderne et blindé de technologie. Il se classe naturellement dans la catégorie des lourds GT plutôt que des frêles sportives… Jusqu’à ce que la marque se rapproche de McLaren, et qu’un bébé naisse de cette union… La M8 !

DLEDMV BMW M8 1990 02

McLaren a confié à l’excentrique mais génialissime Gordon Murray l’étude d’une supercar, capable d’atomiser tout ce qui roule, mais aussi, gagner des courses le week end. A Woking on sait faire des châssis et des carrosseries, et plutôt bien ! Mais on n’a pas de moteur… Les F1 courent en Honda, c’est donc logiquement que Murray se rapproche de Tokyo pour leur demander un V10 ou un V12… Mais voilà, la marque propose de revoir le V6 de la NSX qui, aux yeux de l’anglais, manque de crédibilité et de coffre. Il change alors de tactique et se rapproche des constructeurs proposant déjà ces architectures dans leurs gammes. Voilà qui tombe bien, BMW a ce qu’il faut et justement, les ingénieurs de Munich bossent sur une version énervée de son M70 le V12 de la série 7 et qui s’est retrouvé sous le capot de la 8.


DLEDMV BMW M8 1990 01

Alors il y a la 850i qui est une parfaite suceuse de file de gauche sur l’Autobahn. Puissante, coupleuse, elle manque pourtant de piment et la clientèle demande une version sportive, et pas une confortable enclume de 300 ch !

DLEDMV BMW M8 1990 03

DLEDMV BMW M8 1990 07

L’occasion est donc un excellente opportunité pour les allemands et les anglais, et c’est la Série 8 qui servira de cobaye. Les sorciers de M Motorsport vont alors s’emparer d’un M70 pour le revoir de fond en comble. De 5.0 l il passe à 5.6 l et la puissance fait un bon en avant, oubliés les 296 ch, place à 550 bourrins énervés qui piaffent à plus de 6500 trs. Esthétiquement, le coupé a poussé de la fonte ! Ses ailes sont élargies et celles de la poupe reçoivent une prise d’air latérale. Le capot est rehaussé et lui aussi se retrouve paré d’ouïes d’aérations. Le spoiler avant est ouvert pour laisser passer l’air frais pendant que celui de l’arrière le laisse repartir via 2 double sorties de chaque côté.

DLEDMV BMW M8 1990 05

La puissance c’est bien, mais ça ne change rien au poids monstrueux de la baleine teutonne… Qu’à cela ne tienne, l’acier est remplacé par de l’alu, et la baleine de presque 2 tonnes redevient requin aux alentours d’ 1T200 (On parle même d’1T100 !).

Mais voilà, les dirigeants de la marque refuseront d’en faire autre chose qu’une prototype. Le cout de production aurait impliqué une prix de vente bien trop élevé… Et la Série 8 coutait déjà très cher…! Alors la M8 restera un concept unique, McLaren validera le moteur qui se retrouvera sous le capot de sa F1, et BMW reverra sa copie avec un S70 moins extrême de 380 ch  pour en équiper sa future 850 csi.

© GTBOARD.com

© BMW M8 Race Car – VENUS