Il fallait bien que ça finisse par arriver… A force de coller des V8 de partout, on pouvait bien se douter qu’un jour ils en prennent une. Car oui, aujourd’hui, c’est ni plus ni moins qu’une Ferrari qui s’est vue swappée de la sorte… Une 250 GTE de 1963… Ha forcément, ça va un peu piquer !

DLEDMV - Ferrari 250 GTE hot rod - 01

A la benne le V12 Colombo… A sa place, ils y ont glissé un V8 Chevy DZ de 302 ci qui passait pourtant une vie paisible sous le capot d’une Camaro Z28 de 69. Ils lui ont greffé un blower de sa race… associé une boite 6, une Tremec T-56 de Dodge Viper et confié le châssis à l’un des papes du Hot Rod, Art Morrison.


DLEDMV - Ferrari 250 GTE hot rod - 05

DLEDMV - Ferrari 250 GTE hot rod - 04

DLEDMV - Ferrari 250 GTE hot rod - 07

Oui, notre belle italienne n’a finalement gardé que sa caisse signée Pininfarina et son habitacle (Et encore…), souvenirs de sa naissance à Maranello. Le reste, c’est du made in USA ! Dans le fond comme dans la forme.

DLEDMV - Ferrari 250 GTE hot rod - 02

DLEDMV - Ferrari 250 GTE hot rod - 06

DLEDMV - Ferrari 250 GTE hot rod - 08

« Qu’on les pende haut et court »… diront surement les plus énervés d’entre vous, pourtant, il s’agit d’un sauvetage, comme souvent, une caisse qui pourrissait sous un hangar ou au fond d’un champ… Même une Ferrari… enfin, la caisse qui apparemment s’est retrouvée débarrassée de tout le reste. Et une Ferrari 250 en mode hot rod, forcément, ça passe sur DLEDMV !

DLEDMV - Ferrari 250 GTE hot rod - 09

Ils ont osé... Un V8 Chevy 302 dans une Ferrari 250 ! 1

© RoadHead