Autant vous le dire de suite, je vous ai trouvé plus sexy… beaucoup plus sexy ! Il n’empêche que la Starlet qui arrive  a largement sa place sur DLEDMV. Et vous devez déjà vous imaginer que si son physique n’est pas forcément à la hauteur, c’est donc ailleurs que ça se passe… En même temps avec 427 hp sous le capot…

DLEDMV - Toyota Starlet 3SGTE 427hp - 10

Hé oui, la puce de chez Toyota cache un violent 3SGTE. Celui là même qui fait le bonheur de la Celica ST205, entendez par là la dernière Celica GT4. Bien entendu pour le passer en 400+, l’équipe de Sotiris Stroked Up, une bande de sorciers grecs un peu dérangés, s’est penchée sur l’usine à gaz. Tout est revu, modifié, boosté, shooté, gonflé, forgé, upgradé, remappé… Même avec un turbo, on ne sort pas 427 bourrins par magie, surtout si on veut qu’ils tiennent un peu plus de 300m !


Bon, 427 ch c’est bien, mais les faire passer au sol c’est quand même mieux ! Surtout avec un traction… De quoi cirer et ruiner les pneus en quelques minutes. Enfin le but n’étant pas d’en faire une machine à burn, les sorciers ont donc eu l’idée, en plus de greffer le bloc de la GT4, d’y rajouter également la transmission. Oui, Starlet passe donc à l’intégrale avec les voies élargies. Ca donne du muscle, mais surtout, ça aide à catapulter la puce.

DLEDMV - Toyota Starlet 3SGTE 427hp - 02

Voilà comment on tranforme un gentille et sympathique GTI en une catapulte capable de ruiner le 0 à 100 en 3,6 secondes et tomber un  400m en 11… Donc si elle est moche, avec de telles perfs, on peut quand même bien lui pardonner !


© 200sxgeorge- Turborage & Stroked Up