J’entends déjà les aficionados Toyota crier au scandale, mais la Corolla E100 est aussi excitante qu’un poulpe mort posé sur son lit de glace chez le poissonnier du coin ! A l’époque Toyota devait recruter ses designers à l’Unadev… Mis à part que celle qui débarque aujourd’hui, son motoriste, lui, venait de la Nasa !

DLEDMV - Toyota Corolla E100 3SGTE 927 hp 07

Toyota Corolla E100... Le poulpe de 927 ch ! 1

Quand on cherche à se faire une machine extrême, un engin sur-motorisé, pour y glisser un moulin boosté et énervé, capable d’envoyer un uppercut de plus de 900 ch, on ne prend pas une Corolla E100… A moins d’être né à Tchernobyl ou d’avoir servi de cobaye pour différents essais médicaux qui auraient fini par laisser des séquelles.


DLEDMV - Toyota Corolla E100 3SGTE 927 hp 05

Rien ne nous explique le pourquoi du comment, mais les faits sont là, et bien là ! La Pauvre Corolla, se retrouve avec un 3SGTE entre les ailes avant, celui là même qui anime le sympathique coupé MR2 Turbo ou la Celica GT4. C’est d’ailleurs la transmission intégrale de cette dernière qui s’est également retrouvée sous le châssis de l’E100.

DLEDMV - Toyota Corolla E100 3SGTE 927 hp 02

DLEDMV - Toyota Corolla E100 3SGTE 927 hp 03

Et ça, c’est d’origine… Puisque le programme ne faisait que commencer ! Le moteur avait été préparé pour un projet drag, avant d’être abandonné… Pas grave, il fera l’affaire, et c’est comme cela qu’il s’est retrouvé sous le capot de la Corolla.

DLEDMV - Toyota Corolla E100 3SGTE 927 hp 04

Toyota Corolla E100... Le poulpe de 927 ch ! 2

Vu la taille du presse purée qui surplombe le 4 cylindres, nécessitant la découpe du capot pour pouvoir passer tête, ça souffle fort dans le bouilleur, très fort ! Au final, c’est un troupeau de 927 canassons qui font de la Corolla… un poulpe qui aurait avalé un baril de TNT… Cul sec !


© Alan Vial


Pin It on Pinterest

Share This