Partage

Voici que débarque sur De l’essence dans mes veines la caisse de Mike Lowrey, le Bad Boy le plus connu de la planète. Celle qui arrive à mettre tous les petrolheads d’accord, car même les non porschistes rêvent secrètement d’en avoir une ! Tu m’étonnes, avec son sale caractère et sa gueule de brute, elle est rentrée dans la catégorie des fantasmes mécaniques ! Here comes the Porsche 964 Turbo…

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 32

La 964 turbo a débarqué en 1990 et, malgré ses 25 ans, elle n’a pas pris une seule ride… Au contraire, à voir les sportives actuelles, tellement efficaces, performantes et civilisées, le temps l’a rendu encore plus sexy et… effrayante ! Parce que les sensations, elle sait en jouer et les distribuer…


DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 28

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 23

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 22

Déjà de gueule, elle transforme la grenouille en engin bestial et brutal. C’est une 911, il n’y a aucun doute, mais la turbo en amplifie les signes distinctifs, notamment cette chute de rein totalement fascinante ! Un cul à vous ruiner les pupilles… et à faire rentrer la sportive dans la postérité ! Une créature de rêve…

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 21

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 16

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 17

Bien sûr, une 911, c’est aussi un Flat 6 aircooled, en l’occurence, celui de la 930, le 3,3 l revu par Zuffenhausen. Nouvelle injection, nouvel échanger et nouveau turbo signé KKK qui souffle à 0,7 bars. Il développe la bagatelle de 320 ch et 450 Nm de couple. Tout en gardant ce tempérament on-off qui caractérisait les turbos des 90’s.

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 15

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 13

Même si, par rapport à la 930, connue et reconnue pour son décalage horaire entre votre pied droit et l’arrivée des watts sur les roues arrière, obligeant le pilote à comprendre le mode d’emploi et surtout, à anticiper, la 964 s’est disciplinée. L’arrivée de la boite 5 l’a bien aidée aussi. Enfin son architecture lui permet de miser sur une motricité infaillible, tout en ayant toujours à l’esprit que l’avant est léger et que le moteur est juste devant le pare choc arrière… Les réactions sont donc bien spécifiques.

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 15

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 03

Plus ça tient, plus le décrochage est violent, surtout avec des boudins de 255 de large, les slaves de la turbine et une répartition des masses à 69% sur les fesses ! Même si les ingénieurs ont réussi à rendre le tout assez disciplinés. Oui, parce que le châssis est du niveau des prétentions de la bête, bien calée sur ses appuis, avec des liaisons rabaissées et élargies. Mais les lois de la physique sont ce qu’elles sont… On peut les repousser mais jamais les faire disparaitre. A bon entendeur !

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 11

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 07

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 05

La 964 turbo qui vous allume depuis le début de ce billet, est maintenue par des ressorts Eibach qui la rapprochent du bitume, accompagnés de 3 parties élargies. L’aileron est signé Strosek, mais depuis le shooting, il est repassé à l’origine. Niveau mécanique, l’échangeur a pris du volume et la boite est remplacée par une 6 rapports. Le bloc a été entièrement refait et est équipé de l’option X33… Un code barbare, pour désigner la prépa moteur usine proposée à partir de 92, qui lui permettait de monter à 355 ch et 47,1 mKg avant que la 965 prenne le relai avec son 3.6 l et ses 360 ch.

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 06

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 04

Voilà, la 1ère 964 turbo 3.3 l à poser ses roues en exclu sur DLEDMV, avec les clichés toujours aussi terribles de Kevin Renard… et ce, grâce à l’équipe des Brothers Custom. Alors un grand merci à tous ces petrolheads 😉

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 02

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 10

DLEDMV - Porsche 964 turbo X33 Kevin - 01

© Kevin Renard


Partage