En 1975, quand Porsche à greffé un turbo à sa 911, elle l’a fait basculer dans le côté obscur ! Son look, son caractère, ses perfs, la sportive allemande foutait les foins à ses concurrentes mais aussi à ceux qui en tenaient le volant. Un monstre qu’il fallait dompter, sinon c’est lui qui vous bouffait. Puis il y a eu la Porsche 993 Turbo… plus violente, mais plus docile. Qui a dit parfaite ?

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 1

La Porsche 911 Turbo a débarqué sur la route en 1975 pour un besoin d’homologation. Depuis quelques années le Turbo est LA solution pour aller chercher des watts dans les Flat 12 des Porsche 917 qui courent en CanAm. Des monstres de plus de 1100 ch pour moins de 900 kg ! La 911 va donc y avoir droit.

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 2


Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 3

Pour décrocher le ticket d’entrée de la FIA, il faut 500 voitures. Porsche envisage donc de se limiter à ce nombre pour faire homologuer sa 911 Turbo, d’autant plus qu’en plein choc pétrolier, cette solution technique n’est pas foncièrement la plus économique… Mais voilà, impressionné par la voiture et ses performances (260 ch), le public va répondre présent et le succès va obliger les dirigeants de Porsche à revoir leurs plans. De 75 à 77, la Porsche 911 3.0 Turbo va séduire 2819 clients avant de recevoir un 3.3 de 300 ch qui fera largement le job jusqu’à la fin de sa carrière en 1989. 18770 Porsche 911 3.3 Turbo vont tomber des lignes de production.


Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 4

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 5

En 89, la 964 entre en jeu et à partir de 1990, elle aussi va recevoir le renfort d’un turbo pour lui donner des ailes. La recette est la même. Ailes larges, aileron et gueule de méchante. Sous le capot, on retrouve le 3.3 l qui a gagné 20 ch. Deux ans plus tard, il est remplacé par le 3.6 l et les choses commencent à devenir vraiment violentes avec 360 ch et 520 Nm sur les roues arrière… sans filtre !


Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 6

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 7

Si la 1ère 911 Turbo est resté 14 ans au catalogue, sa soeur 964 va se contenter de 5 années de carrière avant de prendre sa retraite en 94, remplacée par la 993. Si la 964 était une évolution de la 911, la 993 est une toute nouvelle voiture, même si Porsche a bien pris soin de conserver les codes si chers aux Porschistes. Look batracien et Flat 6 aircooled en guise de sac à dos.

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 8

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 9

C’est en 95 que la recette Turbo est appliquée à la 993. Mis à part que ce coup-ci, au delà de la puissance et de la bestialité de la mécanique, les ingénieurs de Porsche vont y ajouter la docilité, sans pour autant en faire un tromblon ! Le Flat 6 aircooled est toujours le 3.6 l sauf qu’il a été revu de fond en comble pour répondre aux dernières normes antipollution. Le refroidissement est optimisé, la culasse est revue, l’ensemble mobile est renforcé, l’intérieur du bloc est traité au Nikasil. La lubrification est assurée par un carter sec et l’huile possède son propre radiateur. Le Turbo des 911 et 964 est remplacé par deux KKK qui soufflent à 0,8 bars. Au final, la puissance passe la barre des 400 ch (408) et est envoyée, via une boite 6 manuelle, à une transmission maintenant intégrale. Moins brutale, la 993 Turbo, malgré ses 1500 kg, reste cependant un missile sol-sol capable de shooter les 100 km/h en 4,5 secondes. Elle passe la barre des 400m en 12,4 et celle du kilomètre 10 secondes plus tard ! Et ce, dans quasiment toutes les conditions puisque les 4 roues motrices rendent la voiture sûre mais surtout facile et homogène. En tout cas, elle est accessible à tous, même si, la plupart aura atteint ses limite bien avant d’avoir eu une idée de celle de la voiture.

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 10

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 11

25 ans plus tard, la 993 n’a pas pris une ride, que ce soit physiquement ou techniquement. Bien au contraire, en vieillissant, son dessin a gagné en pureté. Et histoire de pouvoir suivre les missiles modernes, elle se prête volontiers à une cure de testo… comme la grenouille jaune qui défile sous vos yeux. Qui l’eut cru ? Une p’tite remap, pistons Mahle, bielle Carillo, arbres à cames plus pointus, gros injecteurs et pompe à essence, turbos Garrett, avec wastegate et intercooler alu XXL, pipping et admission en carbone, et ligne libérée. Tout ça, sans s’en rendre compte puisqu’esthétiquement, rien ne change. Par contre, doit y avoir plus d’une proprio de 992 Turbo qui doivent se faire surprendre par les 600 ch de la bête ! Oui, une 993 Turbo de 600 ch… on peut dire parfaite non ?!

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 12

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 13

Porsche 993 Turbo de 600 ch - Qui a dit parfaite ? 14

© Privateparty via BaT