Oui, c’est une Golf… Mais de 75 à 84, le marché nord américain eut droit à la Rabbit pendant que tous les autres sur la planète roulaient en VW Golf… Allez savoir ! M’enfin, nous ne sommes pas là pour un laïus historique, mais pour rencontrer l’une d’entre elles… Avec un V8 dans les entrailles !

DLEDMV - VW Rabbit V8 S4 - 15

DLEDMV - VW Rabbit V8 S4 - 04

Encore un bon gros délire de nos cousins québécois ! Une petite et frêle Golf (Donc Rabbit, j’vous la fais ce coup ci, mais après on arrête ok ?!) GTI de 1984 qui s’est vu transformée en engin sorti tout droit d’un épisode de San Ku Kaï ! Les ailes sont élargies… et on peut se demander si les élargisseurs ne sont pas sortis d’un rayon camping de chez Décathlon !


DLEDMV - VW Rabbit V8 S4 - 11

DLEDMV - VW Rabbit V8 S4 - 14

Si c’est aussi large, c’est que ça doit cacher des voies élargies recevant des roues ESM en 17′ (Des 002R, RS Replica) chaussées de gommes en 245/35 à l’arrière. Le tout est maintenu par un châssis tubulaire qui arceaute l’ensemble, recouvert par la caisse de la Golf blanche comme un ange… Puisque sous la robe se cache surtout un démon ! Le treillis d’acier reçoit un V8 4.2 l d’origine Audi S4, retouché pour sortir 340 ch.

DLEDMV - VW Rabbit V8 S4 - 13

DLEDMV - VW Rabbit V8 S4 - 06

Une Porsche 996 a servi de banque d’organe pour fournir le freinage, le tableau de bord et les sièges… en cuir ! Tout le reste est directement issu du monde de la course auto et a été assemblé par l’équipe de DM Motorsport.

DLEDMV - VW Rabbit V8 S4 - 03

D’origine, une  Golf GTI avec son petit 4 pattes 1.6 l ou 1.8 l, c’était moins de 900 kg… Ainsi vidée, mais avec le gros V8, on peut estimer l’ensemble entre 800 et 850 kg…! Ca doit quand même transformer le petit lapin en gros lièvre non ?!

© DownShiftRecords & Charley’s Cars