Aujourd’hui elle ne surprend plus personne… Pourtant, la Nissan GT-R reste l’une des armes routières les plus dévastatrices qu’il soit ! Un scalpel à bitume, capable d’enrhumer un cheval ou un taureau, en leur faisant admirer son postérieur ! Et vous savez quoi ? Pour 2017, elle a l’intention d’en remettre une couche…

DLEDMV - Nissan GT-R Evo 2016 - 01

DLEDMV - Nissan GT-R Evo 2016 - 06

Alors qu’on commence déjà à entendre parler de sa future remplaçante, Nissan ne s’endort pas et continuer de faire évoluer sa GT-R R35, cauchemar absolu des supercars modernes, car s’il en est une qui sait repousser les sempiternelles lois de la physique, c’est bien elle !


DLEDMV - Nissan GT-R Evo 2016 - 02

La cuvée 2017 s’annonce dors et déjà comme un grand cru… Oui, va y avoir encore des migraines chez les fabricants italiens et allemands ! Les appuis sont légèrement revus pour augmenter la stabilité à haute vitesse sans pénaliser le Cx de 0,26. L’habitacle est enfin remanié et sa qualité grimpe en flèche, la GT-R n’aura plus à supporter les moqueries de ses concurrentes directes.

DLEDMV - Nissan GT-R Evo 2016 - 03

La boite 6 à double embrayage, voit sa gestion améliorée et adoucie. Le châssis, aurait gagné en rigidité et les supat’ sont remaniées… Vu le nombre de cervicales qui n’y ont pas résisté, la GT-R va donc faire de nouvelles victimes ! C’est les ostéo qui vont être contents !

#bannierepub#redbubble

M’enfin, tout ça, on s’en tape car le plus important reste sous le capot ! La robe, le maquillage, la coiffure, c’est super, mais le plus important, c’est ce qu’elle a dans la culotte non ?! Et croyez moi, c’est velu… (Pas sûr que l’image soit bien choisie !). Au programme la V6 biturbo reçoit un peu de boost et une gestion revue pour passer de 550 à 570 ch.  Le couple gagne 2 bricoles qui ne doivent se sentir qu’au chrono… et encore ! Enfin, la ligne en titane est équipé d’une valve pour faire profiter des hurlements mécaniques à tout le voisinage.

DLEDMV - Nissan GT-R Evo 2016 - 05

Un grip exceptionnel, une gueule toujours aussi Godzillesque, des perfs qui en ont shooté plus d’une, le tout, disponible à partir de cet été pour un billet d’entrée de 100.000 €… J’en connais qui vont encore se payer des nuits blanches !

© Nissan Newsroom