Sortez vos bérets et vos montres à gousset ! Aujourd’hui nous remontons le temps avec cette Alfa qui sent le cuir, l’huile brûlée et la naphtaline. On dit merci qui ? Merci “De l’essence dans mes veines” et Artcurial !

DLEDMV Alfa Romeo 6c artcurial 04

La 6C est probablement le modèle qui a donné à Alfa Romeo ses lettres de noblesse. Elle a su traverser les âges et les époques tout en s’adaptant aux lignes et aux petrolheads qui ont posé leurs culs dedans pour aller bouffer tout ce qui bouge sur toutes les routes du globe ! Mais pas que ! Elle a aussi servi aux troupes militaires italiennes. Comme quoi même quand ils veulent envahir un pays, les italiens le font toujours avec classe !


DLEDMV Alfa Romeo 6c artcurial 03

C’est en 1926 qu’apparaît la 6C 1500 dont une version carrossée par Touring. Ceux-la même qui produisent aujourd’hui la Disco Volante. La puissance pharaonique de 54cv pour l’époque était déjà une petite révolution. Elle commença à enchaîner tous les podiums qui se présentaient, notamment grâce à un certain Enzo Fer… Ferra… Ferri… Ça va me revenir je l’ai sur le bout de la langue, à ce qu’il parait il aurait fabriqué quelques bagnoles. La production s’arrêta en 1951 laissant place à la 1900.

DLEDMV Alfa Romeo 6c artcurial 02

La 6C 1750 SS fût la première à s’équiper du fameux moteur 1750 double arbre si cher à Alfa. Cette cylindrée c’est un peu le fil rouge de la marque depuis 80 ans (rien que ça !). Quasiment toutes les Alfa ont eu droit à leur 1750, et même encore aujourd’hui la 4C et la Giulietta QV.

DLEDMV Alfa Romeo 6c artcurial 01

N’empêche… Quand on regarde dans le rétro, une marque avec une telle histoire, un tel amour pour les voitures de sport… Enfin quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend on a raison de penser ce qu’on pense…

#bannierepub#redbubble

©Artcurial