En début d’année, Porsche prenait tout le monde à contre pied en présentant une version de sa 911 qui allait susciter une folie passionnelle et surtout spéculative ! La 911 R se présentait comme une énième série limitée, destinée aux puristes… C’est un coup de maitre, mais aussi, une coup d’esbroufe ! 

dledmv-porsche-911-r-100-naturelle-01

dledmv-porsche-911-r-100-naturelle-02

Cette 911 R on peut autant l’aimer que la détester ! L’aimer parce que c’est une pureté de sportivité. A la base c’est une RS à qui on a enlevé les appendices tuning, enfin, chez Porsche, on dit aérodynamiques ! Le bloc est identique, le châssis aussi, le freinage également. Le PASM reçoit une gestion adaptée. La boite perd sa commande à double embrayage pour une roturière boite 6 manuelle accompagnée d’un système de talon pointe automatique au rétrogradage… Mais le guidage est parfait, ainsi que la verrouillage des rapports ! Enfin, le poids baisse de 50 kg, puisque la clim et l’autoradio quittent le navire pendant que le magnésium et le carbone habillent la carrosserie et que le polycarbonate  s’occupe des vitres.


dledmv-porsche-911-r-100-naturelle-10

dledmv-porsche-911-r-100-naturelle-09

1370 kg pour 500 ch, le menu est alléchant puisque le 0 à 100 est signé en 3,8 secondes et que la voiture est devenue la 911 moderne la plus envoutante. Elle cumule les louanges… alors qu’aujourd’hui on juge une bagnole sur son équipement, ses rejets de CO2, la qualité de son cuir et l’épaisseur de la mousse du tableau de bord, elle est venue rappeler que le principal dans une sportive, c’est la pureté des sensations qu’elle distille, une parfaite alchimie entre l’efficacité, la performance, les sensations, la docilité et le caractère… Un rapport intime entre l’homme et la machine ! Et c’est à partir de là qu’on la déteste !

dledmv-porsche-911-r-100-naturelle-08

dledmv-porsche-911-r-100-naturelle-06

Porsche a tellement réussi sa copie, que la 911 R est devenue victime de son succès avant même qu’elle ne le rencontre ! Les commandes s’envolent, les richissimes aficionados se battent pour l’avoir dans leurs garages ! Et c’est comme ça que nait la folie… Surtout que Porsche, histoire d’en assurer la côte, a prévu seulement 991 exemplaires. Ha ils l’ont assurée la côte… les 991 exemplaires se vendent en un rien de temps à 192.845 € chacun. Mais voilà, les demandes continuent d’affluer, et les mecs se mettent à vendre leurs bons de commande, ou alors, à peine livrées, on retrouve les voitures sur le net… et il semblerait même que certaines aient changé de main pour plus d’1 million d’€ !

dledmv-porsche-911-r-annonces-03

dledmv-porsche-911-r-annonces-02

dledmv-porsche-911-r-annonces-01

Si vous cherchez un peu, vous en trouverez facilement… à des prix totalement délirants ! On se croirait revenu à l’époque de la F40… touchée par la même débilité que certains vendeurs de GTI ou yongtimers !

Quoiqu’il en soit, pour se faire du mal, la Porsche 911 R reste une caisse réellement désirable pour tous ceux qui aiment la bagnole sportive dans sa plus pure expression… A tel point qu’on pourrait même la détester ! Sacré paradoxe…

© TrackFever Channel