Tout est dans le titre… Une Mini, une vraie, celle de la British Motor Corporation, née en 59, avec sa bonne bouille, ses roues en 10′ et ses 34 ch. Enfin, oubliez tout, puisque celle qui débarque, elle s’est enfilée une caisse de suppos effervescents à la TNT ! Oui, cette Mini, elle cache une transmission Quattro et surtout, 858 ch…

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 21

Si vous pensiez que les Mini les plus extrêmes s’appelaient JCW ou bien étaient swappées en Vtec turbalisé, vous pourrez désormais ajouter à la liste ce proto qui possède des entrailles signées Audi.


Le projet date un peu puisqu’il a vu le jour au Gatebil il y a 5 ans. A la base, un châssis tubulaire,  habillé d’une caisse en fibre qui reprend les lignes de la petite anglaise. Plancher alu, vitres en lexan… niveau poids, on doit flirter avec les 600 kg à tout casser !

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 22

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 23

Un aileron arrière format XXL, un diffuseur digne d’un proto du Mans, une lame à l’avant… la puce ne manque pas d’appui… et il vaut mieux car elle en a besoin.

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 24

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 25

En effet, ses entrailles sont celles d’une Audi A3 1.8 Turbo de 1999. Les trains roulants sont ceux de l’allemande, accompagnés de sa transmission Quattro passée en intégrale permanente avec aux 4 coins, des jantes Revolution en 15′ chaussées en Nankang 185/45R15 Ultra Sport NS-II.

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 26

L’habitacle est du même acabit, vous aurez compris qu’on est dans le monde des protos. Baquets, manos, coupe circuit… Du sérieux !

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 31

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 32

Enfin pur animer le tout, l’A3 a également fourni son moteur, le 4 cylindres 1.8 Turbo, qui lui aussi, n’a plus grand chose à voir avec ce qu’il était d’origine. Tout a été revu, modifié, optimisé, renforcé, préparé, pour sortir 858 ch répartis au 4 roues motrices. L’Haldex central a été conservé et fait désormais office de différentiel.

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 33

600 kg pour 858 ch… on rentre dans le cercle très fermé des missiles sol-sol avec un rapport poids puissance de moins de 1 !

Une Mini Quattro... de 858 ch ! 34

L’engin refait surface car il est désormais en vente… pour à peu près 38.000 € vous pourrez vous offrir un engin capable de ruiner  peut près tout ce qui roule en dehors d’une monoplace ! Si vous craquez, faites nous signe..

© Photos Speedhunters (via Dino Dalle Carbonare, Larry Chen & Rod Chong)  et LifeBlasters