Chez nous, la Fiat Uno, c’est une pathétique citadine des années 80 et 90, qui aujourd’hui, se dissout paisiblement sur un terrain vague, ou au fond d’une casse ! Mais, les quelques unes qui ont survécues, se doivent de rester dans leur jus (de rouille !) pour le plus grand plaisir des talibans de l’origine. Au Brésil, les Fiat Uno, elles frottent l’asphalte…

Duo de Fiat Uno... Salsa do Brazil ! 9

Surtout que nous n’avons pas à faire à des sportives Turbo ie, mais à de « simple » Uno… ou du moins Fiat Mille car c’est sous ce nom qu’elle a été commercialisée au Brésil, de 1983 jusqu’en 2013 ! Oui, pas de faute de frappe, la petite Fiat y a connu une carrière de 30 ans !


Duo de Fiat Uno... Salsa do Brazil ! 10

Duo de Fiat Uno... Salsa do Brazil ! 11

Alors si aujourd’hui la Uno peut faire sourire, sachez quand même qu’elle a marqué l’histoire de Fiat. Dessinée par Giugiaro, elle est présentée à Cap Canaveral et est aussitôt auréolée du titre de voiture de l’année 1984. Ha ça rigolait pas chez Fiat à l’époque ! Fiat va écouler plus de 10 millions…

Duo de Fiat Uno... Salsa do Brazil ! 12

Il n’empêche que les Brésilien s’en servent de base pour y greffer des coussins gonflables, des jantes en 17′ et des fender flares ! L’habitacle est traité de la même sorte avec cuir, bois et sono à vous faire saigner les tympans… Lui manque plus que le tanga et les fesses qui remuent !

© Georg Hafenstein