Partage

Ca y est, tout va bien pour la Porsche 944. Longtemps boudée, presque oubliée, elle peut aujourd’hui revendiquer haut et fort son appartenance à la famille de Zuffenhausen. Maladroitement considérée avec la 924 comme la Porsche du pauvre, elle prend aujourd’hui sa revanche en devenant la Porsche du collectionneur… pas trop riche ! Subtil…! Il n’empêche qu’elle est aussi devenue une base pleine de potentiel. Ah si, venez voir….

Une Porsche 944 qui laisse des traces ! 1

La côte des Porsche young et classiques, est sous perf’ de Viagra depuis un petit moment ! Ca monte, ça monte… et aucune n’est épargnée. Au grand bonheur des spéculateurs, et au désespoir des passionnés qui ont raté une 944 S2 flambante à 4000 € y’a encore 4 ou 5 ans.


Une Porsche 944 qui laisse des traces ! 2

Surtout que la 944, c’est une ligne délicieusement ancrée dans les 80’s. Ailes larges et carrées,  ligne basse et musclée, phares pop-up. Ringarde il y a encore quelques années, elle est devenue aujourd’hui tendance… reste plus qu’à shotter un peu sa garde au sol et pourquoi pas, lui offrir des roues un peu plus en adéquation avec son pedigree.

Une Porsche 944 qui laisse des traces ! 3

Une Porsche 944 qui laisse des traces ! 4

C’est le cas de cette belle rouge qui appartient à Victor Stefanica et nous vient tout droit de Moldavie. Au programme, un traitement esthétique exceptionnel avec un caisse juste nickelle. Quelques p’tit rajouts discrets, lèvre avant et un bas de pare choc arrière de Turbo. Un kit airride, un silencieux et un jeu de BBS qui vient se lover sur les ailes.

Une Porsche 944 qui laisse des traces ! 5

Un traitement clean pour une 944 parfaite…

Une Porsche 944 qui laisse des traces ! 6

© Koala Criminal & signatures éventuelles


Partage