Pour beaucoup, la Mercedes AMG GT est plus destinée à se rendre à un entrainement de foot, ou à son golf dominicale plutôt que d’aller taquiner le chrono sur un circuit. Du coup, Mercedes lui a rajouté un « S » et une louche de chevaux. Mais les plus exigeants, trouvaient qu’il manquait encore une bricole… Starke à peut être trouvé la solution…

Strake AMG GT S... La guerre du Gulf ! 36

Pourtant, l’AMG GT S a de quoi séduire… Si sa ligne est à couper le souffle, son V8 4.0l biturbo qui n’en manque pas lui. Avec 510 ch sous le pied droit il lui faut moins de 4 secondes pour passer les 100 km/h. Mais, face à elle, les rivales sont lourdement armées. Lamborghini Huracan, Ferrari 488, McLaren 540, Porsche 911 turbo… sont un cran au dessus, et affichent une bestialité qui pourrait faire défaut à notre GT allemande. Son rang étoilé la fait rester bien élevée.

Strake AMG GT S... La guerre du Gulf ! 43

Strake AMG GT S... La guerre du Gulf ! 50

Alors si vous voulez du rock’n roll, soit vous optez pour la méchante GT R, soit vous patientez jusqu’à l’arrivée de la future Black Series, soit vous demandez à Starke de faire quelque chose. Même si niveau mécanique et habitacle, rien de neuf, par contre, pour la gueule, on plonge dans du « Need For Speed » avec un kit… pardon, on dit un Pack aero, full carbone ! Tout comme le voile extérieur des jantes Starke SCF-001. Enfin, un jeu de combinés K&W viennent prendre place sur le châssis.

Strake AMG GT S... La guerre du Gulf ! 51

Ha oui, dernier détail, la robe qui reprend les couleurs de Gulf et qui vient probablement apporter ce petit quelque chose qui manquait à la GT. Après, on aime ou pas, mais ça, c’est une autre histoire…

© Sam Schwartz & photos via Zuumy