Dans les années 70, Hollywood nous a offert une série de films totalement déjantée. Une série que les plus vieux d’entre vous ont du probablement voir et revoir, au point de ruiner la bande de la K7 vidéo ! « Cannonball », une bande de fous furieux dont le seul et unique objectif était de traverser les Etats Unis d’est en ouest… le plus rapidement possible.

Incontournable : L'intro de "The Cannonball Run" 13

« Cannonball », c’est quand même le bon nanard des 70’s et 80’s. Un scénar’ à 2 balles, des acteurs qui étaient déjà ringards à l’époque, avec moustache et torses velus. Bien entendu, on oublie pas le minimum syndical avec bimbos blondes à décolletés plongeants et fessiers bombés !


Incontournable : L'intro de "The Cannonball Run" 14

Au casting, Burt Reynolds, Dean martin, Farrah Fawcett, Roger Moore, Sammy Davis Jr et même Jackie Chan. Au niveau des missiles mécaniques, le plus important me direz-vous, un van Dodge Ambulance avec 500 ch sous le capot, une Rolls Silver Shadow, une Ferrari 308, Aston DB5, Subaru DL ou une méchante Lamborghini Countach. 

Incontournable : L'intro de "The Cannonball Run" 15

Pour l’histoire, sachez que le film s’inspire d’une véritable course qui a vu le jour en 1971. Un raid totalement illégal, organisé sur routes ouvertes. Son véritable nom était le « Cannonball Baker Sea-To-Shining-Sea Memorial Trophy Dash » qui, comme son nom l’indique, était en mémoire Erwin Baker, un coureur auto et moto décédé en 1960 d’une crise cardiaque.

Incontournable : L'intro de "The Cannonball Run" 16

Pour participer au Cannonball, il suffisait d’un engin motorisé, auto, moto, camion… peu importe ! Pour le reste, il fallait juste partir de New York pour arriver, le plus rapidement possible, au port de plaisance de Redondo Beach au sud de Los Angeles. 

Incontournable : L'intro de "The Cannonball Run" 17

La « course » allait attirer aussi bien des pilotes professionnels que des stars de la musique, du cinéma et du sport. D’ailleurs, la 1ère édition de 71 fut remportée par Dan Gurney (Pilote de F1 et vainqueur des 24h du Mans en 67) au volant d’une Ferrari 365 Daytona GTB/4 Sunoco. Parmi les participants, Brock Yates Sr. qui écrira le scénario du film quelques années plus tard. 

Incontournable : L'intro de "The Cannonball Run" 18

La Cannonball inspirera nombre de courses sauvages dans le même genre. L' »U.S. Express », la « Tire Rack – One Lap of America », et aujourd’hui, la plus célèbre de toutes, le Gumball 3000. Et juste pour le plaisir, on repart en 1981…

© Vincent simon & signatures éventuelles