Partage

Il y a quelques mois, on vous faisait découvrir la 730i de Vlad. Un mec super cool, une caisse à tomber. C’est d’ailleurs souvent l’état d’esprit de ces gars qui roulent dans de vieilles limos posées par terre. Du coup on a vu que les E38, vous étiez fan. On remet le couvert avec un autre panzer venu d’Europe de l’Est. Décidément, on va ouvrir une succursale là-bas !

BMW 740il E38 Posey - Encore ?! 1

D’entrée, la vidéo m’a tapé dans l’œil. Je suis borgne désormais… Ok chef j’arrête tout de suite les jeux de mots pourris ! Une 740il E38 venue de Slovaquie. Tiens donc ! Nous ‘va vraiment falloir qu’on se fasse un road trip dans le coin, parce que vu les perles qui sortent de leurs garages, y’en a au moins pour un an d’exclus ! 


BMW 740il E38 Posey - Encore ?! 2

La 740il c’est donc la version longue de la série 7 E38. Quelle différence ? 14 cm. Oui on sait que 14 cm  ça peut faire une “grosse” différence mesdames et messieurs. On est ouverts à tout ici ! 14 cm pour plus de place aux jambes en l’air à l’arrière. On vire la 5ème place de façon à caser un gros accoudoir et y intégrer un téléphone qui capte même au fin fond de la Creuse. Chez BMW la liste des options permet même d’y carrer un frigo pour le champ’ ! Tout ça pour vous dire qu’une 740i de base c’est bien, une 740il transforme le panzer en palace roulant.

BMW 740il E38 Posey - Encore ?! 3

Sous le capot ? Pour le coup rien ne bouge. On retrouve l’increvable V8 4.4l de 286 cv. Et ça suffit largement pour tracter les presque 2 tonnes de la bête. De toute façon, ici l’objectif c’est pas la perf, c’est de pouvoir mettre pied tôle sans que votre passager ne renverse une goutte de son champagne. Ce dernier assis dans des fauteuils en cuir crème du plus bel effet. L’habitacle reçoit un traitement crème absolument partout. Même sur le volant, petit bémol car on trouve que ça fait un peu rajout. On a bien sûr les tablettes en bois et les miroirs intégrés dans les appuie-tête. CONFORT qu’on vous dit !

BMW 740il E38 Posey - Encore ?! 4

Dehors la miss reçoit une lame avant Alpina – classique pour un look méchant – et une peinture Marrakech Brown du nuancier BM. Elle est posée sur des suspates BC Racing et des roulettes Breyton Spirit 2 en 20 donnent la touche sportive à la 7. Les Angel Eyes renforcent le côté statutaire de la routière pour notre plus grand plaisir. Résultat ? Agressif tout en restant sobre. L’accent est mis sur l’intérieur autant que l’extérieur et c’est bien motorisé. Que demande le peuple ? Une L7 ? Ça viendra !

© 1MilionArt, Grymo Photo, Pojebie & Adrianna Bem


Partage