Partage

De l’essence dans mes veines c’est un peu comme un restaurant. Vous avez plusieurs menus. On a le raffiné, le goûtu, la haute cuisine, le chef étoilé. ‘Pis aussi vous avez le burger bien ricain. Le truc efficace qu’on avale en 3 minutes et on est calés. Du coup aujourd’hui on va vous parler d’un fat-burger… Euh, moteur !

Engine Sound : 426 Hemi ! 1

Ah putain Titi on a foutu où les clefs de la DLEDMV DeLo ? Comment ça y’a plus de plutonium ? On s’en fout, on ira à la droguerie du coin ! Avec Julien on se tire dans les sixties ! Convecteur sur 1964 ! Nous voilà à Détroit. Pour nous la période la plus dingue de la prod’ auto américaine. Lorsque les mecs se sont décidés à foutre le moteur le plus puissant possible dans des coupés de taille moyenne. 


Engine Sound : 426 Hemi ! 2

Et l’inspirateur de tout ça fut le concepteur d’une caisse qui “à de la gueule”. Ouais notre DLEDMV DeLo en fait partie. Mais John Zacharie DeLorean est connu pour être à l’origine de la commercialisation de la Pontiac Tempest GTO. La première muscle car, qui inspira toutes les autres. En ’64, une caisse de série abordable embarque un V8 de 6.4l sortant 348cv et propulsant l’engin de 0 à 100 en 5.3s. La course à la patate était lancée.

Engine Sound : 426 Hemi ! 3

C’est ce qui nous amène au moulin d’aujourd’hui. Pas forcément le plus performant, mais le plus emblématique de cette époque de débauche mécanique. Le 426 Hemi du groupe Chrysler. Hemi ? Ce surnom est à l’origine de la forme hémisphérique de ses chambres de combustion. Ça permettait une meilleur combustion, donc un meilleur rendement, donc plus de pouisssanze ! Sur un 7.0l ! 

Engine Sound : 426 Hemi ! 4

Pour les assurances, le groupe Chrysler le donnait pour 425cv. En réalité il en produisait plus autour des 490cv et un troupeau de 660 Nm de couple. On vous passe toute l’histoire du développement, sachez juste qu’on s’intéresse ici à la génération des années 65-71. Il produit un son caractéristique des V8 ricains, très métallique à bas régime, et comme un texan qui s’énerve à hauts régimes. Il gueule quoi. Il est rendu célèbre en Nascar et aujourd’hui toujours utilisé en drag.

Engine Sound : 426 Hemi ! 5

Vous le reconnaissez grâce à sa couleur orange et à sa prise d’air noire (en général) qui sort du capot. C’est un plaisir pour les oreilles, c’est marrant à froid. Oui on a l’impression qu’il va caler à chaque tour de vilo, et pourtant ! Dès qu’on appuie sur la brique (le champignon) il grimpe jusqu’à plus de 6000 tours en vous arrachant les tympans ! D’ailleurs le moulin était pas hyper équilibré, à l’accélération il penchait à droite ! Docteur Titi à prescrit une écoute tous les matins afin de passer une bonne journée. Pour le coup c’est notre réveil ! Préparez la sono ! 

© Viennasupercars & signatures éventuelles


Partage