Rendre un break cool, c’est comme rendre la moustache sexy ! C’est pas gagné… Mais avec du talent, du bon gout, un peu d’astuce et de la sobriété, certains y arrivent parfaitement. C’est justement pour toutes ces raisons que Thomas débarque sur DLEDMV. Son break, c’est une Golf III… et au niveau du look, il va falloir que vous veniez avec nous…

Chez DLEDMV, on vous parle de caisse droppée, swappée, shootée…  à longueur d’année. Mais je reste toujours autant scotché quand je vois à quel point les petrolheads sont capables d’abattre un taff de malade pour donner vie à leurs projets. Surtout quand certains se mettent un idée en tête, et font absolument tout pour y arriver… Thomas est de ceux là. Sa caisse, il savait comme il la voulait, et il a laissé passer aucun détail pour obtenir le résultat qu’il voulait.


La base est une Golf CL Variant 1.9 Tdi… Oui, un mazout ! Alors on va vite dans le coin, on récite la prière du Dieu essence, et on revient pour lire la suite. Car ici aussi, la vérité est ailleurs… Déjà dans l’état d’esprit, car Thomas est super cool et a été super dispo pour nous présenter sa voiture. 

Son objectif, la faire passer de CL à GT. Pour cela, il lui a greffé tous les éléments, bas de caisse, extensions d’ailes qui ont été lissées, pare-choc semi-plein lissé lui aussi, lame de Vento, phares à fond noir, clignos et feux arrière fumés, malle Henry Lloyd avec les protections spécifiques (Série limitée italienne). Les logo arborent désormais fièrement le Tdi Edition. Soucis du détail j’vous dis ! Avec une telle gueule, il fallait que la robe soit nickelle, et c’est un Bright Green Pearl emprunté au nuancier de la Golf IV qui vient recouvrir le tout. 

Maintenant, faut poser. Et c’est des combinés TA Technix qui s’en chargent. Pour remplir les ailes, Thomas craque pour un jeu d’Eta Beta Cup 2 en 6,5 et 8 x 17′ passées en 3 parties et dont le centre est peint en doré pour contraster avec la couleur de laisse. Ca tue ! 

Passons dans l’habitacle si vous l’voulez bien… Un habitacle austère, passé en full black agrémenté de touches verte bien sûr. Notez donc la sellerie noir qui recouvre les Recaro, avec déco et coutures vertes, badgée GTi Edition. On la retrouve également  sur les contre-portes. Le volant et le fourreau de levier de vitesse sont en cuir noir avec coutures vertes, vous l’avez deviné ! Tout comme les tapis de sol qui ont droit eux aussi à leur rappel de vert. Les ceintures ? Vertes aussi. La aussi, c’est super clean, et ça claque la rétine.

Au final, la Golf III Variant de Thomas est parfaite, sobre et totalement cohérent. Même si Thomas a commencé sa vie avec elle sur une panne le jour même où il l’a récupérée. Mais bon, c’était pour mieux apprendre à se connaitre ! Il ne lui en a pas voulu finalement ! 

Et comme à un moment il faut bien se dire au revoir, je ne le ferais pas sans avoir d’abord remercié Anthony pour ses superbes clichés ainsi que Costa et Camille d’Alpha Consulting qui sont venus se joindre  la fête. D’ailleurs, au rayon des remerciements, Thomas en profite aussi pour faire un gros pompelup à sa femme, Noellie qui comme d’hab, a supporté un petrolhead ! Et Dieu sait que ce n’est pas si simple ! Il remercie aussi tous les potes qui l’ont aidé, Flo, Antho, Sam, Choops… et tout le VW Team Limousin. 

Quant à moi, je ne peux pas conclure sans remercier Thomas, qui est aussi cool que sa caisse et avec qui on a passé un super moment lors de cette 5ème édition du Spring Event. En v’là encore un qui a bien de l’essence dans ses veines !

© DLEDMV via AM.Photography, KΩS photography & Alpha Consulting


Pin It on Pinterest

Share This