Partage

Avec les sorciers comme Shelby, difficile de parier sur une production bien orchestrée. Suffisait qu’un pilote demande une p’tite faveur au maitre des lieux, accompagnée d’un p’tit paquet de cash, et on pouvait se retrouver avec un engin démoniaque, sorte d’hybride entre une Street legal qui se retrouvait avec des éléments de course, préparés et shootés aux hormones…. Tout comme cette Shelby Cobra Dragon Snake…

'65 Shelby Cobra Dragon Snake... La reine de la ligne droite ! 1

C’est ça qui est magique avec les bagnoles. On en apprend tout le temps…. en tout cas pour ma part, il a fallu que je tombe dessus pour connaitre son existence. En même temps, Shelby n’en a assemblé que 4, spécialisées dans un jeu qui sort un peu des habitude du sorcier Texan… le dragster !


Oui, avec la Dragon Snake, on oublie les 24h du Mans ou de Daytona et on préfère le bout de ligne droite avec l’arbre de Noël tricolore pour donner le top départ. 

'65 Shelby Cobra Dragon Snake... La reine de la ligne droite ! 2

'65 Shelby Cobra Dragon Snake... La reine de la ligne droite ! 3

En 63, 3 employés de Shelby lancent l’idée de développer une voiture pour le 1/4 de mile. Ils ne pensent pas encore à une Cobra, mais plutôt à une Ford Fairlane motorisée par un 289ci “stroké”. Carroll est séduit par l’idée et donne son feu vert à ses gars. Surtout que la popularité des courses de drag dans le sud de la Californie offrira une bonne pub. Mais voilà, il impose ses conditions… la voiture doit être développée à temps perdu, ne pas couter trop chère, mais surtout, être basée sur un Cobra. 

'65 Shelby Cobra Dragon Snake... La reine de la ligne droite ! 4

Les gars sont motivés… la voiture rapidement assemblée, reste dans un budget correct, et surtout, gagne rapidement. A tel point que Shelby reçoit rapidement des demandes pour acheter des pièces perfs, voire des voitures complètes clé en main.

'65 Shelby Cobra Dragon Snake... La reine de la ligne droite ! 5

'65 Shelby Cobra Dragon Snake... La reine de la ligne droite ! 6

La voiture, toujours street legal, était équipée du V8 289ci, d’un pont court spécifique, d’amortos Koni, d’un tachymètre et de manos Stewart Wagner, de barres antiroulis plus grosses, d’un arceau chromé, d’harnais, de roues homologuées FIA, d’une ligne avec sorties arrière, mis à part qu’une fois sur la piste, il suffisait d’enlever 5 boulons et le passer en side pipe 100% libres. Les ailes un peu plus échancrées, une prise d’air de capot et des attaches rapides venaient finir de semer le trouble sur cette Cobra un peu spéciale. Et la discrétion de la teinte British Racing Green n’allait pas forcément apaiser les plus sceptiques ! Il n’empêche qu’une fois chaussée de slick, la Shelby Cobra Dragon Snake pouvait passer la barre du 1/4 de mile en moins de 11… 

'65 Shelby Cobra Dragon Snake... La reine de la ligne droite ! 7

En fait, la Dragon Snake c’est une caisse routière, capable sur un coup de tête de s’aligner sur un 1/4 de mile, et avec la gueule d’une 427 compétition client. C’est aussi la version de la Cobra la plus rare, puisque malgré la demande, Shelby n’en a vendu que 4. En même temps, Carroll préférait mettre le paquet avec Ford, face à Ferrari ce qui allaient permettre au Texan de se faire une renommée. Il réussira même à se faire un nom sur les pistes de drag !

'65 Shelby Cobra Dragon Snake... La reine de la ligne droite ! 8

© Legendary motor car


Partage