Partage

On dirait une 190 2.5 16s Evo II… Elle en a le kit, les extensions, l’aileron et pourtant elle n’a quasiment rien à voir avec la bête d’homologation du début des 90’s. Non, cette Mercedes nous vient de chez Piper Motorsport, un préparateur basé à Leesburg, une ville au nord ouest de Washington… et dans son garage, il avait une 190 E qui trainait juste à côté d’une C63 AMG…

Mercedes 190 E 63 AMG Evo II... Frankestein Benz ! 1

Voyez l’délire ? ‘Savez, le genre de pari à la con, qu’on se lance après une soirée un peu trop arrosée : “Hé John (Ouais on est aux States, en France, j’aurais dit Gérard !), tu crois que la caisse de la 190 elle peut rentrer sur le châssis de C63 ?” – “Bah t’es con Raymond (Oui, ils ont des Raymond aux States !). C’est trop petit… faudrait couper de partout… Allé, paye ta Bud au lieu de raconter des conneries !” – “Bob, deux Bud… Mais John, j’te dis qu’ça passe… puis au pire, on coupe et on soude.”… Ouais bon, j’vais pas vous la faire à la Molière, mais l’truc il a duré des plombes, les gars ils ont descendu trop de Bud, et le lendemain, ils étaient chauds comme la braise (Et rincés comme des gorets !) pour essayer de mettre l’une dans l’autre.


Mercedes 190 E 63 AMG Evo II... Frankestein Benz ! 2

Alors ils ont désossé la 190 et la C63. Ils ont pris les côtes du châssis et ont commencé à voir là où il fallait couper et là où il fallait souder… Ils ont découpé la caisse de la C63 pour ne récupérer que l’ensemble châssis – moteur, et ont commencé à y poser la caisse de la 190. On adapte par ci, on tire par là, et au fil du temps, du taff et de la sueur, l’ensemble a commencé à prendre forme. Pour gagner en longueur et en largeur, sans tirer la tôle et risquer de perdre les proportions d’origine de la 190, ils ont préféré opter pour un kit d’Evo 2… Les extensions d’ailes et les pare-choc plus volumineux feront l’affaire. 

Mercedes 190 E 63 AMG Evo II... Frankestein Benz ! 3

Dans l’habitacle, le tableau de bord est celui de la C63. Le secteur de boite est installé et la console centrale est faite sur mesure. Une paire de baquets, la banquette est réinstallée, une robe noire brillante et enfin, un jeu de Fifteen52 Evo FC forgées et le tour était joué… 

Mercedes 190 E 63 AMG Evo II... Frankestein Benz ! 14

Sous le capot, le V8 6.2l déploie ses 457 ch et quelques puisque l’admission a été libérée, tout comme la ligne qui s’est débarrassée de tout ce qui pouvait “l’encombrer”. Et au passage, il reçoit le renfort d’un compresseur ! Ouais voyez, au cas où il y en aurait pas assez…

Mercedes 190 E 63 AMG Evo II... Frankestein Benz ! 23

Au final ? Même si on ne peut pas dire qu’il s’agit d’un sleeper, puisque l’Evo 2 reste quand même un sacré engin en soi, l’équipe de Piper Motorsport a surement réalisé la greffe de l’année ! Bien sûr il y a plus violent comme swap, mais niveau finition et level, la cohérence et la réalisation sont tellement bien faites qu’on croirait presque que l’engin est sorti d’usine comme ça. Quant à John et Raymond, il parait que depuis, ils fêtent leur victoire à coup coup de litres de Bud… On attend impatiemment leur prochain pari !

Mercedes 190 E 63 AMG Evo II... Frankestein Benz ! 24

© Piper Motorsport


Partage