’72 Mercedes 250 W114… Raye bitume !



Cherchez plus, c’est fini. Les Mercedes W114 y’a encore 2 – 3 ans, on arrivait à en toucher à des prix corrects. Aujourd’hui, c’est mort… sauf si vous voulez un gros tas de tôle rouillée, ruinée et au bloc aussi étanche qu’une passoire ! C’est d’ailleurs un peu l’histoire de cette Mercos W114 d’Arman… 

Arman repère cette W114 sur Craiglist… mais malheureusement, il perd l’enchère et voit ainsi partir la Mercedes 250 dans laquelle il se voyait déjà, non pas en haut de l’affiche, mais partir de road trip en road trip ! 6 mois plus tard au cours d’un XS Car Night, il tombe sur la Mercedes de ses rêves. La même, celle qui lui est passée sous le nez. Il laisse alors un petit mot sur le pare brise : “Si un jour vous décidez de la vendre, appelez moi”. Et comme la vie est un rayon de soleil au pays des Bisounours… 3 mois plus tard, le téléphone sonne ! La Mercedes rejoint enfin son garage.

A l’époque, la caisse était encore chaussée en origine, mais histoire de rouler plus bas, l’ancien proprio s’était juste contenté de couper les ressorts. Arman va donc revoir les fondamentaux… mais simplement, pas de fioritures inutiles. Un jeu de Rial Mesh et des boudins AirLift Performance, voilà pour ce qui se voit !

Pour le reste, le 6 en ligne a été entièrement refait et Arman en a profité pour le faire passer à 2.8l de cylindrée. La ligne est libérée et… simplifiée puisqu’elle se contente désormais d’un tube inox qui vient remplacer l’intermédiaire et le silencieux. Sinon, la peinture a été refaite tout en gardant la teinte d’origine, l’habitacle aussi. 

Ca doit quand même être bon de cruiser sur les routes sinueuses qui longent le Pacifique du côté de Malibu au volant de cette W114 !

© Roman Sokolov


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.