Le coup de la p’tite caisse qui vient recouvrir le châssis tubulaire shooté au bloc de bécane, on connait maintenant… mais on ne s’en lasse pas ! Surtout que là, la Saxo qui débarque, en plus de recevoir le 4 pattes énervé d’une Hayabusa, elle se voit greffée d’un turbo qui vient lui souffler dans l’bazar… Le truc qui doit envoyer sévère !

Hillclimb Monster : Citroen Saxo Hayabusa... Turbo ! 1

Il parait qu’il s’agirait de la Saxo la plus ultime qui torturerait les routes européennes… en l’occurence, celles d’Espagne. Bien sûr, la gueule de la petite Citroen n’est qu’un habillage pour recouvrir le treillis tubulaire qui sert de châssis. 


En position centrale arrière, le 4 cylindres de la Suzuki Hayabusa. Un 1.3l bien énervé et excité, capable de grimper jusqu’à plus de 10.000 pour tutoyer les 200 bourrins qui prennent le temps de se préparer, avec une certaine tendance à tous débouler d’un coup. Sauf que là, quand on entend les sifflements, on se dit qu’il y a quelques chose qui tourne pas rond… ou du moins, qui tourne fort !  

Hillclimb Monster : Citroen Saxo Hayabusa... Turbo ! 2

Ouais, les gars de chez Spanish Team Outed Racing ont manifestement abusé de la Sangria… Ils devaient trouver le pétard de l’Hayabusa un peu trop timide et se sont dit qu’un p’tit shoot au turbal devrait l’aider à grimper encore plus vite dans les tours.

Hillclimb Monster : Citroen Saxo Hayabusa... Turbo ! 3

Au final, la Saxo affiche 600 kg… et son bouilleur en mode soft, décharge 350 ch sur les roues arrière. Sachant que si Cristobal Serantes prend l’envie de partir en orbite, il peut ouvrir les vannes et faire passer le haras à 500 ch ! 

Hillclimb Monster : Citroen Saxo Hayabusa... Turbo ! 4

Enjoy…

© HillClimb Monsters & signatures éventuelles


Pin It on Pinterest

Share This