Ouais… vous ne rêvez pas ! Le gars, pour se taper son délire, il est parti d’une Porsche 965 Turbo 3.6l… Enfin, il l’a confiée à Wagenbauanstalt, un « préparatueur » allemand basé à Hambourg qui ne refuse aucun des délires mécaniques de ses clients, à partir du moment où ils alignent le cash demandé ! Même si le bon gout n’est pas forcément de mise…

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 1

Oliver Kaps, le créateur de Wagenbauanstalt, c’est une sorte d’illuminé, « Kustomizer » autoproclamé, se considérant comme un artiste visionnaire, chacune de ses créations se situe généralement dans le segment des « prix à  chiffres » ! On comprend alors pourquoi il se contente de sélectionner ses clients puisque seulement un seul et unique projet est réalisé dans l’année.


'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 2

Après je reconnais que ça doit être un gros dilemme… Quand un gars débarque avec une véritable Porsche 965 Turbo de 93, te demande de lui rajouter de l’or, des paillettes et une boule à facettes, bref,  de transformer ta grenouille turbalisée en un musée du bling bling, tu fais quoi ? T’es allemand, t’aimes les bagnoles et on te demande de modifier une icône… en échange d’une mallette remplie de cash ! 

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 3

Oliver, il n’a pas réfléchi longtemps et à peine a t’il commencé à compter les billets que la 965 était déjà sur le pont et baptisée en Werksturbo. 

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 4

Tout l’équipe se met au taff… Carrossiers, selliers, préparateur et peintre. La caisse est entièrement refaite, les passage de roues modifiés, les ailes élargies, les bas de caisse et les pare choc créés sur mesure pas l’équipe de Wagenbauanstalt. Un aileron de type GT2 est greffé sur le cul de la bête. Une fois l’assemblage terminé, tout est lissé. 

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 5

C’est alors que, Michael H. Hamann peut entrer en jeu… Peintre de son état, il est aussi perfectionniste que le laisse imaginer le rendu de son boulot… Comptez pas moins de 30 couches de peinture Candy-Fade-Away pour obtenir cette profondeur juste exceptionnelle ! 

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 6

Bon, jusqu’à là, on pourrait se dire que le gars est un peu resté coincé dans les 80’s ou du moins, qu’il a un peu trop abusé de la presse tuning de l’époque. Le gout est… particulier mais ça peut passer. Mais c’est justement qu’Oliver est passé en surchauffe. Les cerclages de phares, l’entourage des vitres latérales et le logo posé sur les fesses de la 911, sont en or rose poli à la main ! « Ach, che kroa ke che fai faire on koneuri ! ». Mais bon, faut bien justifier le tarif demandé…

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 7

Et c’est la même au niveau des roues qui méritent un couplet à elles seules. Réalisées sur mesure par Wheel-Tec 24, elles combinent le chrome et l’or dans un dessin qui reprend le style massif de c’qu’on pourrait croiser sur un low rider de la côte ouest ! Bon, autant ne pas tortiller, ça ne va pas à la Porsche, mais bien au délire d’Oliver…. et sûrement à ceux du gars qui a balancé la caillasse. C’est bien là l’essentiel.

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 8

Du coup, on craint un peu de découvrir l’habitacle… on s’imagine vite tomber sur un tableau de bord en marbre, une sellerie en cuir de Yack rose et vert, un volant translucide qui clignote et pourquoi pas un tapis de sol en véritable bambou du Viet Nam…! Eh bien nom, c’est tendu de moquette beige et de cuir Havane, comme le jour de sa sortie d’usine. Seul un 1/2 arceau entièrement poli à la main vient rompre le côté cocon.

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 9

Même si Wagenbauanstalt est un préparateur allemand, n’allez pas pour autant chercher une puissance capable d’expédier un satellite en orbite ! Les parties châssis et mécaniques se contentent de leur fiche technique d’origine. Seule la sortir d’échappement a été faire sur mesure par l’équipe de l’artiste.

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 10

Si tout comme moi vous venez de faire connaissance avec Oliver Kaps, je pense qu’il ne s’agira surement pas de la rencontre de l’année… Mais au moins vous saurez que ça existe. Et personnellement, la seule chose que je retiendrais, c’est que c’est quand même plus facile de prononcer Singer que Wagenbauanstalt !

'93 Porsche 965 Turbo Wagenbauanstalt... custom ! 11

© Waganbauanstalt