Chez Porsche quand on décidait d’homologuer une caisse de course par un modèle de route, c’était souvent sans véritable compromis… Oui, j’emploie le passé car aujourd’hui, les GT3 et GT2 se pavanent dans le luxe. Mais jusqu’à la 993, quand tu signais pour une GT2, fallait être capable de sacrifier toute notion de confort pour ne se consacrer qu’à l’efficacité. Donc pour avoir un peu des deux, c’était compliqué…

Porsche 993 Turbo Gemballa GT2 S.... Ouais, c'est compliqué ! 1

Et pour être clair, je n’ai jamais compris qu’on puisse s’acheter des hypersportives shootées aux hormones, directement issues d’une version de compet’, et cocher les options pour avoir une sono avec 28 hauts-parleurs, du cuir de partout, des sièges électriques, le GPS et toutes ces merdes aussi sportives qu’une partie de 7 familles ! Mais bon, parait que s’ils ne mettent pas toutes ces conneries dans les GT3 et GT2, les clients ne les achètent pas… Genre demain les footballeurs vont taper dans la balle en smocking et les boxeurs se foutre sur la gueule en jupettes et gants Mapa !


Avant c’était le contraire… Quand tu signais pour une Carrera RS Leightweight, une 964 Carrera RS ou une 993 GT2, tu pouvais prendre un abonnement chez un ostéo’, un ORL et éventuellement un avocat pour essayer de récupérer les points de ton permis ! Pour s’la jouer sport, Porsche virait tout ce qui servait à rien, comprenez par là le confort, les isolants thermiques et phoniques… Tu te pétais le cul, le dos, les oreilles, mais putain c’que c’était bon ! Sauf que pour en profiter, fallait taper dans l’fond. Et pour avoir essayé il y a peu une bestiale 911 RSR Replica (Bientôt sur DLEDMV), c’est quand même un peu fatigant… 

Porsche 993 Turbo Gemballa GT2 S.... Ouais, c'est compliqué ! 6

Donc avant que la 996 GT2 débarque avec le cuir et la clim, jusqu’à la 993, il fallait faire preuve d’imagination pour avoir du sport de goret tout en gardant un chouill’ de confort pour aller chercher le gosse à l’école ou partir en week end avec madame. En tout cas, c’est c’qu’a fait le gars qui s’est payé cette 993 Pastel yellow de 1998.

Porsche 993 Turbo Gemballa GT2 S.... Ouais, c'est compliqué ! 7

Le gars ne voulait pas sacrifier son petit confort et l’équipement de base. Sauf que son kiff, c’était le look de la GT2… Mais la GT2, elle avait même pas le porte gobelet ! Alors il a passé commande d’une Turbo et dès qu’il l’a récupérée à la concession de Moers en Allemagne, il lui a fait prendre la route de Leonberg, le fief de Gemballa.

Porsche 993 Turbo Gemballa GT2 S.... Ouais, c'est compliqué ! 8

Porsche 993 Turbo Gemballa GT2 S.... Ouais, c'est compliqué ! 9

L’objectif est simple, offrir à sa Porsche 993 Turbo l’aspect 100% identique de la GT2 avec les extensions rivetées, les déflecteurs avant et arrière, l’aileron XXL et les jantes RS Clubsport. En y étant, il leur a demandé de booster un peu le Flat 6 à 450 ch… comme la Turbo S ! 

Porsche 993 Turbo Gemballa GT2 S.... Ouais, c'est compliqué ! 10

Ainsi, on peut dire qu’il doit s’agir de la seule Porsche 993 Turbo GT2 S… si on respecte la hiérarchie de la prépa. Du sport dehors, du luxe et du confort dedans et les perfs de fusée sur la route ! Et si les puristes – porschistes commencent à avoir le sphincter qui lâche, rassurez les en leur disant qu’elle s’est vendue pour 290.000 € en fin d’année dernière… Une 993 Turbo se vend autour de 160 – 170.000 €, pour une Turbo S comptez quand même autour des 400.000 € et concernant la GT2, ça taquine le million ! Ouf, la logique est respectée… On a eu peur hein ?!

Porsche 993 Turbo Gemballa GT2 S.... Ouais, c'est compliqué ! 11

Porsche 993 Turbo Gemballa GT2 S.... Ouais, c'est compliqué ! 12

© RM Sotheby’s


Pin It on Pinterest

Share This