La guéguerre entre l’armée des adeptes de la R5 GT Turbo et celle des aficionados de la Peugeot 205 GTi a même pu se dérouler avec les séries spéciales limitées…! R5 GT Turbo Alain Oreille d’un côté et 205 GTi Griffe de l’autre. Aujourd’hui, c’est la première qui nous intéresse… surtout qu’elle, elle venait pour célébrer deux titres de champion du monde !

R5 GT Turbo Alain Oreille... Collector ! 1

Alain Oreille… un pilote de rallye aussi discret que talentueux. Sa carrière, il l’a faite sur et pour Renault. Il reste d’ailleurs le seul pilote à avoir remporté un rallye en mondial au volant d’une GrN… C’était en 89 en Côte D’Ivoire, au rallye du Bandana. C’est aussi c’est même année, ainsi qu’en 90, qu’il va remporter le titre mondial en GrN au volant de sa R5 GT Turbo… Ceci expliquant cela !


La 5 GT Turbo, elle débarque en février 85, avec son petit Cléon fonte de 1397cm3, son Garrett T2, son Solex simple corps, et ses 115 ch balancés sur les roues avant chaussées en 175/60/13′ qui font tout ce qu’elles peuvent pour essayer d’encaisser les charges sans préavis ! Avec seulement 850 kg sur la balance, la petite Renault devient un pétard à mèche très courte… et une sportive débordante de caractère, qui va apprendre à de nombreux amateurs à maitriser leur poussée testiculaire ! 

R5 GT Turbo Alain Oreille... Collector ! 2

Le millésime 88 voit arriver la Phase II. La R5 se refait un beauté, et sous le capot, rien de bien méchant, si ce n’est un nouveau Solex et un allumage électronique amélioré pour faire gagner 5 ch au Cléon. 120 ch et la p’tite nrveuse passe la barre des 200 km/h. Enfin au niveau des chronos, la GT shoote le 0 à 100 en moins de 9 secondes, tape le 400m en 15,8 et le 1000m en 29,3… 

R5 GT Turbo Alain Oreille... Collector ! 3

Afin de rendre hommage à son pilote, de fêter ses victoires et notamment ses deux titres mondiaux, Renault va donc sortir la série limitée de la R5 GT Turbo Alain Oreille. Un peu plus de 2000 exemplaires verront le jour. Sachez que les anglais y ont également eu droit… sauf que de l’autre côté de la Manche, elle s’appelait Raider. 

R5 GT Turbo Alain Oreille... Collector ! 4

Au programme, une seule couleur spécifique sur la caisse et les roues, en l’occurence le Bleu Sport 449. Les stickers latéraux ont été enlevés, et seul un genre de blason bleu a été collé sur le montant de la portière. Dans l’habitacle, c’est moquette noire et sellerie noire, là aussi juste égayée par un liseret bleu. C’est sobre. 

R5 GT Turbo Alain Oreille... Collector ! 9

Enfin côté mécanique, rien ne change ! Châssis et moteur sont à 100% identiques à ceux du modèle d’origine. Mais bon, vu que c’est déjà pas mal pour s’amuser, et délicat pour les roulettes en 13′, c’était pas forcément utile d’en rajouter. 

R5 GT Turbo Alain Oreille... Collector ! 10

Aujourd’hui, la 5 GT Turbo Alain Oreille est devenue un véritable collector. Si vous en voulez une, prévoyez autour des 15.000 €… Maintenant, si vous voulez d l’exclusivité et que vous préférez les atmos, vous pouvez rabattre sur la 205 GTi Griffe !

R5 GT Turbo Alain Oreille... Collector ! 11

© Artcurial