Putain mais qu’est-ce que c’est que ce titre ? Pourquoi est-ce que je vous parle de ma femme ?! Qu’est-ce que vous en avez à foutre ? Eh ben ici c’est juste qu’elle à la même caisse. Qu’on se le dise elle a bon goût… Et quand elle a ramené sa DS3 VTI à la maison, j’ai directement pensé à lui donner une dose de pompelup. Oui, moi j’y ai pensé, et nos copains les Thaïlandais eux l’ont fait. On vous explique tout !

Citroën DS3 sous stéroïdes... Ma femme va gueuler ! 1

Et quand je dis une dose de pompelup je ne pensais qu’a 4 jantes, des boudins et une ligne ! ‘Faut croire qu’on a pas la même définition du pompelup ici et là-bas. Quand toi t’essaies de manger un peu plus équilibré pour prendre en muscles, eux ils te vident un flacon de prot’ dans un verre et cul sec ! C’est un peu ce qui est arrivé à cette DS3. Alors avant de commencer on vous prévient de suite : on a traduit des éléments du Thaï au Français. Donc ne nous en voulez pas si il y a coquille, mais au pire dites le nous dans les com’s et on fera la modif. 


Citroën DS3 sous stéroïdes... Ma femme va gueuler ! 2

Maintenant passons aux choses sérieuses. La DS3. Une version course n’a posé ses roues qu’une seule fois chez nous, mais pour le coup, la vedette c’était pas elle. Une petite présentation s’impose donc. Ouais les gars, bien qu’on en croise à tous les coins de rue, on la connaît peut-être pas si bien que ça cette petite française. La DS3 est née en 2010 et re-ouvre le segment premium chez les françaises. L’idée c’est clairement d’aller jouer les chieuses chez Mini et Alfa Romeo (avec sa Mito), citadines premium du marché.

Citroën DS3 sous stéroïdes... Ma femme va gueuler ! 3

On retrouve une sacrée palette de moulins maison, notamment les 1.2, 1.4 et 1.6 (on laisse les gazout de côté hein, vous avez lu le nom du site ?!). Ledit 1.6 qui se retrouve atmo (VTi) ou turbalisé (le fameux THP). La puissance va de 95 à 200 cv, pour tous les goûts, les couleurs, et le fun. Truc marrant d’ailleurs, les 1.4 et 1.6 sont le fruit d’une collaboration PSA/BMW. Du coup, sous le capot de la mini vous retrouvez notamment le 1.4 et le 1.6… Concurrentes mais pas trop non plus ! 

Citroën DS3 sous stéroïdes... Ma femme va gueuler ! 4

Tout ça pour vous introduire (remontez vos strings les amis, pas de ça entre nous…) la petite bombe d’aujourd’hui. C’est une version 1.6l VTi 120 cv en… boîtoto. Oh rage, oh désespoir, ça casse tout ! Oui, mais son destin n’est peut-être pas figé à cette DS3, on le verra plus loin. L’idée ici c’est de lui donner un style DS3 Racing, mais plus Hill Climb salace !

Citroën DS3 sous stéroïdes... Ma femme va gueuler ! 5

D’entrée, l’affaire est shootée au sol grâce au magicien Air Lift, et posée sur 4 roulettes Work L1 en 18. Saaaaaale… Ensuite c’est les gars du Garage Unique près de Bangkok lui élargissent les voies à grands coups de bite fender rivetées. Pendant qu’on y est, ils lui collent un diffuseur sa mère, une lame avant – et des moustaches – sa mère, et un bequet sa mère. Ouais, sa mère ! On continue ? Quitte à faire dans l’sale, autant lui mettre non pas deux, mais 4 sorties d’échappement ! Ouais le VTi va respirer ! 

Citroën DS3 sous stéroïdes... Ma femme va gueuler ! 6

Dedans on continue le festoche avec deux baquets Bride Stradia Venus et… c’est à peu près tout. Bon qu’on se le dise, la caisse arrache la rétine. Elle est en fait un peu comme la moche qui se maquille, c’est un avion de chasse, mais quand tu grattes un peu la couche ben… C’est la déprime. Ici la déprime c’est cette putain de BVA qui vient vraiment tout casser.

Citroën DS3 sous stéroïdes... Ma femme va gueuler ! 7

T’as un look de l’espace-temps, mais au final ça se fait déposer par n’importe quel diesoul de plus de 110 cv. Alors nous on aimerait y voir au moins 3-400 cv… Allez, fin du suspense, la prochaine étape du projet c’est d’y coller un moulin de chez Honda, un bon K-Séries, mais on sait pas encore lequel. Ça y est cette caisse va pouvoir enfin arracher l’bitume… Bon et ma femme ? Ben ouais elle gueule, je veux pas foutre la paix à sa caisse (okay… oui à la base j’avais dit que c’était de la merde…)!

© XO-Autosport